Brendan et le secret de Kells : collège au cinéma

Publié le par Professeur L

BRENDAN ET LE SECRET DE KELLS

COLLEGE AU CINEMA

 

Introduction : mardi 01 février 2011

Supports : l'affiche du film et la bande-annonce

Objectif : imaginer un scénario du film ; formuler des hypothèses pour mettre l'eau à la bouche

 

L'affiche du film : on voit le personnage principal qui est au premier plan. Il est habillé comme un moine. C'est un moinillon. C'est un garçon et il court avec un livre. Il est donc en mouvement. Sa cape s'envole. Son pied sort de l'image, ce qui donne ainsi l'impression qu'il va foncer vers nous. On voit aussi une fille qui est derrière lui. Elle fait peur car elle est toute blanche, comme un fantôme. Dans l'affiche, la fille semble procéder, peut-être, à une transformation, car le chat ressemble d'une certaine manière à cette fille. Cette créature a des yeux verts. La couleur de ses yeux fait écho à la couleur de la forêt qui est en arrière-plan. On comprend donc qu'il y a certainement un lien profond entre cette fille et la forêt.

Sur l'image, on voit aussi deux personnages sous forme de totem : peut-être s'agit-il de la famille du garçon. L'un est peut-être le père (le roux), l'autre est peut-être celui qui lui a donné le livre pour le protéger.

 

Séance 1 : jeudi O3 février 2011

Support : Brendan et le secret de Kells de Tomm Moore

Objectif : écrire une critique littéraire

 

Ce film se passe au neuvième siècle en Irlande. Le héros de cette fiction s'appelle Brendan. C'est un moinillon. Il est orphelin. Apparemment, il a perdu ses parents. Mais il lui reste son oncle : l'abbé Cellach qui règne sur l'abbaye de Kells. L'abbé lui interdit d'aller de l'autre côté du mur, dans la forêt. Il n'a pas le droit d'être libre, de faire ce qu'il veut. Il doit rester dans l'enceinte de l'abbaye. L'abbé l'empêche d'être libre au nom de la sécurité.

Brendan découvre la liberté grâce à frère Aidan et à Aisling. Frère Aidan lui a fait découvrir la liberté à travers l'apprentissage des enluminures, et en le faisant aller chercher des baies pour concevoir les couleurs et l'encre. Brendan apprend grâce à Aidan à bien observer la nature et la beauté de la forêt. Au début, cependant, la forêt pour Brendan apparaissait sombre et mystérieuse, terrifiante et dangereuse. Aisling est la déesse de la nature. En effet, quand elle parle, elle peut faire apparaître des fleurs blanches et pures que l'on appelle clochettes. Elle possède des pouvoirs surnaturels. Mais en même temps elle ressemble à un être humain. Elle vit avec les loups. Elle est donc aussi une enfant sauvage comme Victor de l'Aveyron, Tarzan ou Mowgli dans Le Livre de la jungle de Kipling et de Walt Disney. On retrouve le personnage d'une fille élevée par des loups dans un autre film d'animation s'intitulant Princesse Mononoké de Miyazaki. Elle est capable de se métamorphoser car elle incarne l'esprit de la nature : elle a été poisson, biche, ours et loup à la fin. C'est elle qui montre à Brendan que la forêt n'est pas menaçante, mais au contraire merveilleuse et enchantée.

Ce film nous enseigne qu'une muraille ne protège pas de la barbarie. L'abbé Cellach s'est trompé car il ne pensait qu'à la muraille alors que seul le Livre pouvait les protéger. En effet, le livre montre aux humains le chemin de la lumière, de la connaissance, de la liberté et de la civilisation.

Les dessins sont spécifiques car les arrières plans ne sont pas toujours centrés. Ils sont en deux dimensions quand le personnage peut être en trois dimensions. Il n'y a pas de perspective car les dessinateurs ont voulu reproduire les enluminures des manuscrits du Moyen-Age. Tout se passe comme si on feuilletait un livre du Moyen-Age, ou comme si on assistait à la naissance et à la création du livre.

Et en même temps, d'autres images rappellent la Deuxième Guerre mondiale : les vikings ressemblent à des robots, les couleurs utilisées font penser au symbole nazi (rouge et noir), et les victimes qui tentent de se cacher et de se réfugier font penser aux Juifs rescapés. Les oiseaux sont peints comme des avions de guerre. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article