Des Fleurs pour Algernon : critique de Tiffene

Publié le par Professeur L

CRITIQUE DE TIFFENE

J’ai aimé ce livre car il est émouvant. J’ai aussi aimé l’association entre Charly et Algernon car il se voit en elle et ils se comprennent mutuellement, ils passent par les mêmes étapes et lorsque la souris décline j’ai été triste parce que cela voulait dire que Charly allait aussi décliner comme celle-ci. J’ai aussi aimé le fait que Charly découvre le monde et qu’il soit attiré par Alice. Il agit avec elle comme un adolescent, il ne sait pas du tout comment se comporter avec les autres et cela donne beaucoup de réalisme au roman. J’ai aimé le fait que Charly écrit sous forme de compte rendu ce qui m’a permis de m’imaginer plus facilement les scènes et pendant ces deux cent cinquante deux pages de me mettre à la place de Charly et même tous ceux qui sont attardés mentaux. Ce livre montre à quel point être attardé mental est dur à vivre et cela m'a touchée. Ce que j’ai aussi aimé dans ce livre c’est les comptes rendus dans lesquels Charly se rend sur un lieu où il allait étant petit. Il se remémore de tout ça étant adulte ; ex : quand il entre chez sa mère, il se remémore que sa mère le tapé pour un oui ou pour un non.


Des Fleurs pour Algernon : critique de Tiffene

Commenter cet article