Des Fleurs pour Algernon : critique de Virgile

Publié le par Professeur L

CRITIQUE DE VIRGILE

J'ai trouvé le début du livre intéressant, quand Charlie Gordon devient intelligent, et que sa vie change en bien. Le passage où le professeur Nemur et le docteur Strauss lui proposent l'opération est captivant car Charlie se rend compte que sa vie va en être changée. Les gens autour de lui n'ont plus le même regard sur lui. Certains admirent son inteligence et d'autres le jalousent et l'envient.


Le moment que j'ai le moins apprécié, c'est quand la souris Algernon a régressé au niveau de son intelligence. De ce fait, Charlie allait irrémédiablement suivre le même chemin de vie que la souris, c'est-à-dire redevenir handicapé, débile mental, ce qui signifie pour lui retourner vivre à l'asile Warren.


J'aurais aimé que la souris ne meure pas et que Charlie Gordon reste intelligent et sans prétention vis-à-vis des gens qui l'entourent et qu'il se soit rapproché amoureusement d'Alice car elle l'aimait sincèrement.

Des Fleurs pour Algernon : critique de Virgile

Commenter cet article