Erec et Enide : critique par Alexandra

Publié le par Professeur L

Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé ce livre du début jusqu'à la fin. Depuis le commencement où Erec a rencontré Enide, il combat des chevaliers, il combat des géants, il fait preuve de courage.

Il a fait un grand voyage, il a risqué sa vie et fait preuve de bravoure plusieurs fois ! C'est un vrai chevalier. Il le montre encore à la fin, dans le chapitre "La Joie de la Cour". C'est d'ailleurs ma scène favorite grâce à son courage, et le suspens de savoir ce qui est cette fameuse "joie". A la fin, il finit roi, après la mort de son père.

Erec est un personnage avec beaucoup de courage. C'est normal puisque c'est un chevalier, mais il est brave et a accompli des missions que d'autres n'auraient pas accompli, comme affronter des géants.

J'ai beaucoup aimé son personnage. Mais j'ai aussi beaucoup aimé le personnage d'Enide.

Enide est une personne sensible et aimante. Je me suis reconnue en elle par sa sensibilité mais surtout sa volonté, comme le courage dont elle fait preuve face à Erec qui à un moment était très blessant vis-à-vis d'elle. Du moins c'est comme ça que j'ai ressentil les choses. Ce ne devait pas être facile pour elle de suivre Erec, de le voir combattre.

La seule chose que je reprocherais dans ce roman, c'est d'évoquer trop souvent le nombre de fois où les animaux étaient blessés, par exemple avec les chevaux. Je n'aime pas savoir ce genre de choses. C'est peut-être ridicule mais c'est mon sentiment, et c'est ce que je ressens, et je pense que c'est bien de le dire.

Dans tous les cas, ce roman était intéressant. Moi qui n'aime pas trop lire et surtout les livres sur les chevaliers...Eh bien je n'ai pas été déçue !

Erec et Enide : critique par Alexandra
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article