Erec et Enide : interview d'Erec par Valentin

Publié le par Professeur L

- Qui êtes-vous ?

- Je suis Erec, chevalier au service du roi roi Arthur Pandragon. J'ai vingt-cinq ans. Je suis très doué pour mon jeune âge au maniement de l'épée, et je fais partie des chevaliers de la Table Ronde, ce qui est un titre réservé aux meilleurs chevaliers du pays, directement choisis par le roi. Je suis courageux, fort, et aussi intelligent.

- Comment avez-vous rencontré l'amour ?

J'ai rencontré l'amou en escortant la reine Guenièvre dans la forêt pour aller au château. En arrivant au château, je fis la connaissance d'une magnifique jeune fille qui se nommait Enide. Je suis tout de suite tombé amoureux d'elle.

- Qui est Enide ?

Enide est une jeune femme très belle, très gentille, très noble et généreuse, mais sa famille n'est pas très riche. Son père est le roi Lac et son frère est un autre roi qui a une armée très puissante.

- Quelle est la nature exacte de vos sentiments envers Enide ?

- Mes sentiments envers elle sont que je l'aime plus que tout. Je suis tout de suite tombé amoureux en la voyant. Si je devais la perdre, je serais perdu.

- Qui avez-vous combattu dans l'arène ?

- J'ai combattu Yder le fils de Nut pour défendre mon honneur et celui de la servante de la reine. Le jour avant le combat, son nain m'avait frappé ainsi que la servante de la reine. J'ai réussi à gagner ce difficile et long combat.

- Comment avez-vous été reçu au château du roi Arthur ?

- Ma femme et moi avons été bien reçus dans son château. La reine Guenièvre s'est occupée personnellement de ma femme en lui donnant des habits propres et magnifiques car ils appartiennent à la reine elle-même.

- Comment s'est passé votre mariage ?

- Mon mariage s'est déroulé le jour de la Pentecôte avec tous les rois, les ducs, les barons et les comtes des environs. Même les plus pauvres ont été invités à notre fête de mariage. Après le mariage, nous sommes partis nous coucher.

- Pourquoi avez-vous décidé d'emmener votre épouse dans votre quête ?

- Je suis parti en quête avec ma femme car dans la cour du roi Arthur, on racontait que j'étais devenu complètement fou de ma femme et que je ne remplissais plus mes devoirs de chevalier, que je n'allais plus aux entraînements. Avant de partir en quête, on me proposa de prendre de l'or, de l'argent et aussi des chevaliers, mais je voulais partir seul avec ma femme, et je ne voulais rien d'autre.

- Comment avez-vous rencontré Guivait-Le-Petit ?

- Je l'ai rencontré pendant qu'il me suppliait de ne pas l'achever car je l'avais vaincu pendant un combat en lui brisant son épée : un chevalier sans épée ni lance ne peut pas combattre. C'est un roi très puissant, qui gouverne de très grandes terres ainsi que les Irlandais.

- Comment avez-vous rencontré le sénécha Keu ?

- Je l'ai rencontré à la lisière d'une forêt, où le roi Arthur, la reine Guenièvre, Gauvain, d'autres chevaliers et lui voulaient passer à peu près quatre jours et quatre nuits à camper durant leur voyage.

- Pourquoi avez-vous accepté de combattre les géants ?

- J'ai voulu les combattre afin d'aider une jeune fille qui nous suppliait d'aider son ami capturé par les géants. J'ai réussi à les vaincre en enfonçant ma lance dans l'oeil du premier et en coupant en deux le second. L'homme que j'ai sauvé se nomme Cadoc de Cabruel.

- Pourquoi Enide s'est remariée pendant votre sommeil ?

- Elle s'est remariée de force avec un comte car ils croyaient tous que j'étais mort à cause de mes blessures, mais quand je suis revenu à moi j'ai tué le comte, repris ma femme et nous sommes repartis.

- Comment avez-vous rencontré Guivret ?

- Je l'ai rencontré quand je me suis enfui du château du comte que j'avais tué un peu plus tôt car il avait épousé Enide. Je l'ai vu avec son armée pour récupérer mon corps et ma femme des mains du compte cari il croyait que j'étais mort. Lorsqu'il m'a vu, il m'a chargé en croyant que j'étais un soldat du comte, lorsqu'Enide lui a dit qui nous étions, pour s'excuser, il nous a offert l'hospitalité en nous emmenant dans son château pour soigner mes blessures. Ce sont ses soeurs qui m'ont guéri car elles sont très douées. Nous sommes restés plus de quinze jours.

- Pourquoi le château de Brandigan est-il autant redouté ?

- Il est aussi redouté car il y a la Joie de la Cour qui est une épreuve très dangereuse. Il paraît que quand on rendre dedans, soit on en meurt, soit on en sort l'honneur sali. Mais quand je suis rentré dans le château Brandigan tout le monde craignait que je ne meure, ou que je sois gravement blessé. Mais quand le propriétaire de ce château a su notre arrivée, il est venu nous accueillir avec joie.

- Comment le roi Evrain vous a reçus dans son château ?

- Le roi Evrain nous a bien reçus avec une très grande hospitalité, quand nous sommes rentrés dans le château il ordonna de nous préparer un magnifique banquet pour fêter notre arrivée dans son territoire. Le banquet était très bien garni, digne d'une fête très importante. Pendant le repas, j'ai posé une question au roi : "Que veut dire la Joie de la Cour ?" Il m'a répondu que c'était une épreuve très difficile et qu'il me plaignait si je l'acceptais, malgré tous ses avertissements j'ai accepté.

- Quelles sont les épreuves de la Joie de la Cour ?

- Au début des épreuves le roi Evrain m'a conduit dans le verger enchanté. C'est un verger qui contient de magnifiques fruits et plusieurs sortes d'herbes médicinales. Je me demandais à quoi pouvaient ressembler les épreuves. Mais dans le verger, il y avait une femme, je me suis approché d'elle, mais un chevalier m'a mis en garde de ne pas l'approcher, puis nous nous sommes combattus de toutes nos forces, mais finalement j'ai remporté le combat.

- Qui était ce chevalier que vous avez combattu dans le verger ?

- Le chevalier que j'ai combattu se nommait Mabonagrain, il était le neveu du roi Evrain. Il m'a dit qu'il était libre car il devait être battu par un autre chevalier pour sortir du verger mais qu'ainsi il perdait sa bien-aimée, la jeune femme du verger.

- Qui était la jeune femme dans le verger ?

- C'était la fille du compte de Lalut qui était le frère du père d'Enide, ce qui veut dire qu'elles sont cousines. C'est Enide qui m'a présenté sa cousine pendant la fête après ma victoire.

- Comment s'est passé votre retour dans la Cour du Roi Arthur ?

- Notre retour à la cour s'est très bien passé car à notre arrivée au château, tous sont arrivés vers nous en criant de joie, même les chevaliers. Le roi et la reine sont venus nous accueillir. Puis je leur ai raconté comment s'est déroulé notre voyage.

- Trois ans après votre retour auprès du roi Arthur, que s'est-il passé ?

- Trois ans après notre retour, mon père est mort de vieillesse huit jours avant Noël, ce qui m'a rendu très triste, mais cela voulait dire que ma femme et moi allions être couronnés roi et reine.

- Où, quand et comment s'est passé votre couronnement ?

- Mon couronnement s'est passé à Nantes en Bretagne le jour de Noël. Le matin, le roi Arthur fait l'adoubement de quatre cents nouveaux chevaliers pour son pays. Puis nous sommes partis pour notre couronnement. Le roi Arthur nous a apporté des couronnes, des sceptres. Après notre couronnement, tout le monde partit pour la cathédrale, pour l'office religieux, puis nous sommes tous partis manger le festin qu'on nous avait préparé.

 

 

Erec et Enide : interview d'Erec par Valentin
Erec et Enide : interview d'Erec par Valentin
Erec et Enide : interview d'Erec par Valentin
Erec et Enide : interview d'Erec par Valentin
Erec et Enide : interview d'Erec par Valentin
Erec et Enide : interview d'Erec par Valentin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fg 20/01/2015 20:45

merci sa ma sauver pour mon exposer