L'ami retrouvé par Coralie, Théo, Aurélie, Fei-Hung et Solenn

Publié le par Professeur L

L'ami retrouvé de Fred Uhlman est un livre passionnant et tragique. Il est inspiré d'une histoire vraie, car il parle d'une amitié entre un Juif et un futur nazi. En lisant ce livre, on se rend vraiment compte de ce qu'était l'Allemagne avant l'arrivée d'Hitler au pouvoir. 

L'histoire se passe dans la ville de Stuttgart. Hans Schwarz est un fils unique d'un médecin juif. Il va se lier d'amitié avec Conrad von Hohenfels, descendant d'une famille riche et connue. Leur amitié a duré un certain temps, mais l'arrivée d'Hitler a tout boulervsé. Les deux amis ont été séparés avec l'arrivée d'Hitler au pouvoir. Hans a été envoyé aux Etats-Unis par ses parents pour le protéger. 

Dans ce livre, l'Allemagne apparaît comme un pays cultivé et paisible, mais l'arrivée du Führer a bouleversé l'équilibre qui régnait entre les Allemands. Désormais la société allemande est déchirée par des tensions liées à l'identité culturelle et religieuse. Les élèves envoient des lettres dont le but est de mépriser le destinataire juif Hans. Celui-ci, en quittant le sol allemand, cherchera à oublier l'Allemagne antisémite, mais il se rappellera tout de même de son ami Conrad qui lui fera comprendre combien il était triste de le voir partir pour l'Amérique. Il lui explique aussi l'avenir de l'Allemagne, pourquoi il choisit Hitler plutôt que Staline, trouvant le Führer plus perspicace, et estimant que lui seul peut conduire l'Allemagne et le guider vers de nouveaux horizons. 

Il faut lire ce livre car il est plein de ressources. On est emporté tout au long de l'histoire dans le passé et tous ses secrets. Une histoire tragique que l'on vit à travers le parcours de Hans. C'est un récit poignant. En effet, Hans ne pourra pas oublier l'enfer de son passé. La fin est particulièrement inattendue. 

Je ne puis me rappeler le jour et l'heure où, pour la première fois, mon regard se posa sur ce garçon qui allait devenir la source de mon plus grand bonheur et de mon plus grand désespoir.

Fred Uhlman, L'Ami retrouvé.

Commenter cet article