Princesse Mononoké : critique d'Emma

Publié le par Professeur L

Princesse Mononoké, de son prénom San, est une humaine qui, quand elle était petite, a été abandonnée par ses parents et a été recueillie par une Louve dans une immense forêt abritant le Dieu Cerf. La Louve est elle-même une déesse puissante.

San (Princesse Mononoké) a rencontré un jeune homme nommé Ashitaka accompagné de son fidèle destrier qui s'appelait Yakuru. Ce n'est pas un destrier comme les autres. C'est un élan rouge. Le jeune homme dut quitter son village car il avait combattu un sanglier nommé Nago qui était sous l'emprise d'un démon très puissant. Ashitaka voulant défendre son village a tué ce démon, mais il a été contaminé. Ashitaka a été blessé à son bras. Il a fait preuve d'un immense courage et d'une grande intelligence, mais il a été condamné à quitter son village pour espérer guérir de sa blessure. Ensuite Ashitaka rencontre la princesse des loups, San, qui nourrit une haine profonde envers les humains. Ashitaka, pour ne pas aggraver son état, doit porter sur le monde un regard sans haine. Il croise également le chemin d'une femme nommée Dame Eboshi, qui, elle, veut anéantir la forêt pour pouvoir couper la tête du Dieu Cerf. Dame Eboshi veut la tête du Dieu Cerf pour la ramener à l'Empereur du Japon. Au contraire, San protège la forêt et voudrait qu'elle vive, et c'est justement pour ça que les deux femmes cherchent à s'entretuer.

Ashitaka est un jeune prince, mais il a gardé son identité secrète. Il est un garçon courageux, intelligent, mais aussi doté d'une immense force. Il se trouve entre les deux camps, entre la nature et les hommes. De plus, Ashitaka doit voir le monde sans haine, donc il ne peut rejoindre ni Dame Eboshi, ni Princesse Mononoké. Il voudrait la paix entre les deux camps.

San, princesse Mononoké, est une humaine abandonnée par ses parents et recueillie, élevée par une déesse louve s'appelant Moro. L'ennemi de Princesse Mononoké est Dame Eboshi. En effet, San protège la forêt. San est anti-humaniste, elle n'aime pas les humains. Mais elle apprécie beaucoup Ashitaka.

Dame Eboshi a une grande cité de forges. Elle veut détruire la forêt pour pouvoir ramener la tête du Dieu Cerf. Aussi, pour elle, il n'y a que les humains qui comptent. La cité des forges fabrique du fer et pour fabriquer le fer, il faut détruire la forêt pouvoir se débarrasser des animaux. Dame Eboshi héberge aussi des lépreux qu'elle considère comme de vraies personnes humaines, à rebours de la population qui les considère comme des personnes humaines. Elle est aussi très féministe, car elle est allé chercher des femmes dans des maisons de passe, des prostituées, et leur donne un vrai emploi, un hébergement, et leur enlève le fardeau d'être un objet pour les hommes. Elle est très combative et ne se laisse pas faire mais par contre, elle est accueillante envers les étrangers. Dame Eboshi est une grande guerrière et est prête à tout pour détruire la forêt.

Le film nous fait comprendre que la nature nous est précieuse, et qu'il faut en prendre soin, et non la détruire. En détruisant la forêt, c'est nous-mêmes que nous détruisons. Nous avons besoin de la forêt. Dame Eboshi nous fait comprendre aussi que les femmes sont égales aux hommes, et qu'elles peuvent faire la même chose qu'eux.

Ma scène préfrée est quand Princesse Mononoké est piégée par les démons du seigneur Okoto et qu'après Ashitaka essaye de la sauver. Mais il n'y arrive pas tombe dans l'eau. Ensuite Moro réussit à la sauver en plantant ses crocs et enlève une partie des démons où San était emprisonnée.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article