Princesse Mononoké : critique d'Esthée

Publié le par Professeur L

Princesse Mononoké est un film qui se passe au Japon. On sait que le film se passe au Moyen-Age, mais il n'y a pas de date précise. Les personnages principaux sont Princesse Mononoké ou San, Ashitaka et Dame Eboshi. La tribu d'Ashitaka s'est fait attaquer par un démon. Ashitaka s'est fait toucher par le démon au bras et a pour mission de guérir en trouvant l'origine du mal qui a transformé le sanglier en démon. Pour cela, il faudra sauver la forêt. A la suite de son périple, il rencontre Princesse Mononoké qui mène une bataille contre les humains pour sauver la forêt et le protecteur de la forêt, le Dieu Cerf. Dans l'autre clan se trouve Dame Eboshi qui veut la tête du Dieu Cerf pour avoir le pouvoir sur la forêt.

Ashitaka est un guerrier fort, courageux et intelligent. Malgré la blessure, il veut que les hommes et la forêt s'entendent. Il fait partie de la tribu des Emishis.

San défend la forêt et y habite. Elle a été adoptée par la mère-louve qui est une déesse.

Dame Eboshi veut la tête du dieu cerf qui donnerait l'immortalité. Dame Eboshi habite dans la cité des forges. Elle a construit des arquebuses pour défendre sa cité.

Ce film est écologiste car San, les animaux et Ashitaka protègent la forêt. Ce long-métrage remet en cause le manichéisme. Il n'y a pas d'un côté les gentils et de l'autre les méchants : le bien et le mal s'affrontent dans le coeur de tous les personnages.

Ma scène préférée, c'est quand Ashitaka et Princesse Mononoké donnent la tête du dieu cerf, car ils sauvent la forêt et une alliance s'installe entre les hommes et la forêt. Grâce à ça, Dame Eboshi pardonne à la forêt et à Princesse Mononoké.

Commenter cet article