Princesse Mononoké : critique de Maxance

Publié le par Professeur L

Cette histoire se déroule au Japon, à la Renaissance, à l'époque où les maisons étaient encore construites en bois. Plus précisément, l'action se situe dans les montagnes rugueuses où la végétation est omniprésente. Les personnages principaux de ce film sont Ashitaka, un jeune prince qui protège son village quand, un jour, il reçoit une malédiction ; San, la fille des loups, qui est une soeur pour les loups, qui protège la nature et assure l'équilibre de la forêt ;  et enfin Dame Eboshi, "pion" de l'Empereur japonais, chef et protectrice de la cité des forges.

Ashitaka, héros de son village, après avoir chassé un sanglier démoniaque envahi par la haine, est maudit de la même malédiction que son adversaire et devient peu à peu envahi par la haine. La chamane du village, après avoir vu la blessure d'Ashitaka, lui explique comment rompre sa malédiction avant que celle-ci ne prenne entièrement possession d'Ashitaka. Son but est de faire un voyage en regardant le monde avec un visage sans haine. Et la malédiction s'achèvera.

La quête de Princesse Mononoké est de se débarrasser des humains, de la cité des forges, car sa maison, c'est la forêt, et Dame Eboshi veut détruire cette forêt et voler la tête du Dieu de la forêt. Dame Eboshi est en réalité sous le contrôle de l'Empereur du Japon qui veut la tête du Dieu Cerf. Donc Dame Eboshi fabrique des armes à feu pour tuer le Dieu.

Les trois personnages principaux ont un point en commun : ils ont tous un objectif. Ashitaka doit enlever sa malédiction. Dame Eboshi veut avoir la tête du Dieu de la forêt, et comme San (Princesse Mononoké) vit dans la forêt, elle s'y oppose.

Ashitaka est un prince vaillant. Il protège son village des attaques ennemies. Il est courageux. Il n'a pas peur lors de l'attaque du sanglier maudit et il est intelligent. Lors de l'attaque du sanglier, Yakuru, son fidèle destrier, fut pétrifié quand il vit le sanglier. Donc Ashitaka tira une flèche à côté de lui pour l'effrayer et le réveiller de sa peur, pour qu'il puisse se sauver à temps. Ashitaka est vêtu de vêtements simples. Il possède un sabre et il sait attirer les femmes, comme dans le passage où il entre dans la cité des forges et suscite la curiosité des femmes.

San est la fille d'une déesse louve. En réalité, elle a été abandonnée et recueillie par la déesse louve qui vit dans la forêt. Elle a deux frères loups qui la suivent tout le temps. Elle est vêtue d'une robe blanche et bleue de guerrière et possède aussi une cape en peau d'animal. Elle a aussi un collier en dents de loup et un long couteau. Elle est très violente, comme nous le prouve le sang sur sa bouche sur l'affiche du film. Elle s'énerve un peu vite. Elle prend des risques inutiles comme dans le passage où elle attaque la cité des forges alors qu'elle savait qu'elle allait perdre. Mais elle sait se maîtriser comme quand elle veut achever Ashitaka, mais elle se retient de le faire. Elle a une grande affection pour la nature car elle la protège.

Dame Eboshi est la chef et la protectrice d'une cité des forges. Elle est humaniste : elle considère tout le monde comme son égal. Elle est aussi féministe. Elle valorise plus les femmes que les hommes. Sa tenue est élégante, moderne. Elle est bien coiffée. L'hybris est un des défauts de Dame Eboshi. Elle se croit plus forte que tout le monde, même des dieux. Elle veut attaquer le Dieu Cerf alors qu'elle sait qu'elle est moins puissante que lui.

En réalité, personne dans ce film n'est gentil ou méchant. Chacun des clans a un but. Ce film nous informe que si on accomplit quelque chose de bien, dans cette chose positive, il y aura toujours quelque chose de mal. C'est le contraire du manichéisme.

J'ai bien aimé les sylvains qui sont des petits personnages harmonieux qui ressemblent à des petits bonshommes. Ils ont une tête ronde avec deux yeux noirs comme du charbon. Ils n'ont aucun trait de visage. Ils vivent dans la forêt. Ils peuvent se téléporter d'un endroit à un autre. Ils ont la particularité de tourner leur tête à 360° puis de la relâcher. Je pense qu'ils sont des amis du Dieu Cerf.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article