Princesse Mononoké : critique de Paul-Adrien

Publié le par Professeur L

L'histoire du film Princesse Mononoké se passe au Japon. Le film se déroule à la Renaissance. Les personnages principaux sont Ashitaka, Dame Eboshi, Princesse Mononoké et la forêt elle-même.

Ashitaka s'est fait brûler par un sanglier maudit qui se dénomme Nago. A cause de cette brûlure, Ashitaka doit aller à l'Ouest pour savoir d'où vient le sanglier. En cours de route, il rencontre des samouraïs qui attaquent un village et Ashitaka se bat contre eux. Puis il continue sa route avec un homme qui reconnaît la tribu à laquelle appartient Ashitaka. C'est la tribu des Emishis. A l'aube, Ashitaka continue sa route dans la forêt et rencontre deux hommes inanimés près d'une rivière. Il réanime les deux hommes et découvre la cité des forges d'où ils viennent, et qui est gouvernée par Dame Eboshi.

La mission d'Ashitaka est de réconcilier les hommes avec la nature.

Dame Eboshi n'a peur de rien, pas même des dieux, c'est pourquoi elle fait preuve d'hybris, car elle se croit supérieure à tout le monde. Mais elle fait preuve également de générosité envers les prostituées et les lépreux qu'elle recueille et qu'elle soigne.

Princesse Mononoké a été abandonnée par ses parents. Elle a été recueillie par une louve et elle déteste donc les humains à cause de ses parents et de Dame Eboshi qui pratique la déforestation et qui veut couper la tête du Dieu Cerf.

On apprend dans ce film que la haine engendre la haine. Dans chaque être bon, il y a un côté mauvais : le manichéisme n'existe pas. Par exemple, Dame Eboshi détruit les forêts, mais elle recueille les lépreux et est féministe. Cependant, elle n'est pas écologiste, elle détruit la forêt.

La forêt est un personnage important parce qu'on la voit dans presque toutes les scènes.

Ma scène préférée, c'est quand le Dieu Cerf perd sa tête. Il devient une substance brûlante qui tue toute la forêt et après Ashitaka et Princesse Mononoké suivent les hommes qui ont la tête du Dieu Cerf. Ils finissent par les rattraper et ils donnent la tête au Dieu Cerf. Le dieu explose comme une bombe atomique et la végétation renaît. Les forges de Dame Eboshi sont détruites.

J'ai aussi bien aimé la scène où il y a les sangliers et Princesse Mononoké qui chargent les humains. Les lieux étaient truffés de mines. Tous les sangliers volaient à cause des mines.

 

 

Commenter cet article