Réquisitoire de Clément F. et Clément F.C.

Publié le par Professeur L

Quel acte cruel, venant de la part d'une femme qui est censée être une mère aimante, douce et attentionnée ! Quel acte vil, monstrueux, inhumain ! Madame Médée mérite la peine de mort, pour collaboration avec l'ennemi et infanticide ! Elle n'est pas digne d'être une mère ! Comment pouvez-vous prétendre aimer votre enfant ? En effet, durant la nuit du 22 janvier 1945, vous avez sauvagement assassiné votre bébé, la chair de votre chair ! Quelle preuve d'égoïsme ! Quelle preuve de barbarie ! Qui êtes-vous pour décider du sort d'un être humain, de la vie de votre propre enfant ? Ce nourrisson aurait dû vivre une vie pleine de prospérité, une vie qui certes n'aurait pas été facile tous les jours mais qui lui aurait sûrement forgé un caractère implacable ! Rien, absolument rien ne peut justifier un tel crime irréversible et révoltant. Avez-vous tué cet enfant car il est le fruit de vos péchés avec un nazi, ou est-ce votre soif de sang et de vengeance qui vous a poussé à le massacrer ? Non, ne me répondez pas ! Je me fiche de savoir la raison de cet assassinat. Vous êtes vouée à une vie de démence. Vous êtes une meurtrière, une sorcière, une prêtresse du mal, la fille de Satan lui-même !

Non contente d'avoir tué votre propre enfant, vous avez également trahi votre patrie, la France, en collaborant avec les Allemands. Vous avez ainsi causé la mort directe ou indirecte de nombreux Français. C'est pourquoi je demande devant la cour, ici même, d'appliquer la peine capitale, pour homicide volontaire, infanticide, haute trahison et crime contre l'humanité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article