Je t'écris en ce jour par Elisa

Publié le par Professeur L

Un numéro de l'émission Blow-up sur Les Sentiers de la gloire (Paths of glory) de Stanley Kubrick (1957)

Ma chère Adèle,

Je t'écris en ce jour nuageux. Comment te le dire ? Ou même te décrire ? Ces horreurs sont inexplicables, inimaginables, indicibles. Cela fait seulement deux jours que le combat s'est arrêté. Une odeur amère nous prend à la gorge et ne nous lâche pas. Les pertes de mes camarades sont décourageantes. Ici le moral est au plus bas. L'ambiance est lourde et pesante. Aucun bruit. Un silence s'abat sur nos tranchées. Le plus douloureux, c'est de ne pas t'avoir à mes côtés, car ici, je suis aux côtés de la mort. J'essaie en vain de me changer les idées, de penser à toi et au jour où je te retrouverai, mais hélas ! rien n'y fait, le dernier combat était assez rude, et la haine a dépassé tout sentiment de compassion.

Si tu savais Adèle, si tu savais...Les armes ici sont les choses qui me manquent le moins, entre les baïonnettes, les fusils Lebel, les obus, les grenades, les gaz asphyxiants. Chaque jour devient de plus en plus dur. L'endroit où je loge est tellement sale, entre le manque d'hygiène et cette odeur, les rats et leurs bruits, les poux qui me démangent, la boue pâteuse qui nous salit de plus en plus, le climat humide et cette froideur ! J'ai froid et je souffre. Nous vivons un enfer total. Nous sommes dans le royaume des morts. Ce ne sont pas des exagérations, mais la réalité, et encore, je n'ai même pas les mots convenables pour te décrire tout cela...

La peur nous envahit de plus en plus. La mort est présente, plus présente que jamais ! Je ne parviens pas à prendre goût à cela. Les combats sont durs, je ne suis pas un meurtrier, et de devoir les tuer, tuer ces adolescents, ces hommes qui sont peut-être dans la même situation que moi, qui sait ? Je me vois comme un monstre. Du moins je me bats comme tel.

Or si je me bats, ce n'est pas par pur plaisir. C'est pour la liberté, pour la patrie, pour l'égalité, pour la fraternité et la paix. Cette liberté, je la veux, car toi-même, tu sais ma chère Adèle, que l'Allemagne est un pays avec un régime autoritaire, et si elle nous envahit, ce sera le cauchemar absolu. La fin de nos libertés.

Mes camarades et moi sommes à bout. La haine nous envahit. Nous ne voulons plus de cette guerre stupide. J'ai l'impression qu'elle dure depuis une éternité. Le gouvernement ne fait rien en plus. Rien pour arranger les choses. Ils ne parviennent à rien, ni même à trouver une issue politique au conflit. Ce conflit par ailleurs pousse des millions d'hommes à mourir sur le front, dans des conditions atroces. Les cadavres noirâtres, verdâtres, sont horrifiques. On a l'impression d'être au milieu d'un cimetière à ciel ouvert. Dans ces pitoyables cadavres, il y a Paul, mon meilleur ami. Tu vois de qui je parle, c'était un homme au grand coeur, il était souriant, sociable, adorable. C'était comme un frère pour moi. Je l'ai vu de mes propres yeux se faire tuer. J'avais l'impression que tout s'effondrait autour de moi. J'ai voulu mourir à ce moment, mais j'ai pensé à toi, à notre famille.

Je dois aller aider mes camarades, je t'écris dès que je peux. Sache que je me bats pour toi.

Je t'aime ma chère Adèle.

 

Commenter cet article

Lorion Doriane Turpin Cléa 3°B 07/04/2016 14:24

Bonjour Monsieur j'aurais une question à propos de l'histoire des arts, nous ne trouvons pas de vidéo qui correspond à l'Acrogym. Pourriez-vous nous aidez ?

Professeur L 07/04/2016 17:06

Bonjour Doriane et Cléa,

Je ne comprends pas votre question : vous voulez une vidéo d'acrogym sur le Lac des cygnes ? Je pense qu'effectivement cela va être difficile à trouver, (hormis les propositions pour le bac), mais je pense aussi que cela n'a pas grand intérêt. Il faut que vous présentiez le Lac des cygnes, que vous analysiez un extrait vidéo, et qu'ensuite vous proposiez une réinterprétation personnelle à travers des figures d'acrogym que vous maîtrisez et qui vous semblent pertinentes.

Bon courage,
Cordialement,
Monsieur LANUSSE

Elliot Delobel 3°B 24/01/2016 15:33

Bonjour Monsieur,

Pour le livret autobiographique, la rédaction a/ du Thème 3 (l'expérience marquante), le récit d'un événement qui a déclenché en nous quelque chose encore présent aujourd'hui (ex : une passion) est il convenable ou faut il absolument raconter un événement qui a réellement conditionné notre vision du monde et qui nous a changé psychologiquement ?

Merci de votre aide.
Cordialement,
Elliot Delobel

Professeur L 24/01/2016 20:48

Bonsoir Elliot,

Tu peux faire le récit d'un événement qui a déclenché en toi une passion encore présente aujourd'hui.

Bon courage,

Cordialement,

Monsieur LANUSSE

Anais et Tabatha 03/11/2015 09:15

1. Le frère s'appeler Isha il était un jeune homme age de vingt-et-un ans .Il était grand et brun au yeux vert.C'était un jeune homme musclé assez mince. Il avait la voix très grave comme le tonnerre dans la Toundras. Isha est un très bon chasseur mais il est un peu maladroit de la main gauche.Un jour il était partit chasser un phoque et il est revenus avec 3 phoques qu'il avait chasser.

2. La sœur s'appeler Tala elle était une jeune femme age de vingt-et-un ans.Elle était brune au yeux vert.Elle était très grande et mince.Elle aimerait beaucoup être chef d'une tribu .Elle adorait faire le chant de gorge avec ces amies. Tala est très obéissance depuis quelle est toutes petites.





3. Le chamane était décoré de plumes .Il paraissait très gentil mais dans le fond il était très méchant.Il adorait mentir aux gens.Il alla sur sa montagne pour surveiller Isha et Tala.Le chamane invente des maladies au personnes il leur donne des sorts pour que ses personnes meurs.Il vit tout seul dans sont igloo pendant un mois.

Professeur L 03/11/2015 19:46

Orthographe : 0/5
Portrait : 10/15
NOTE : 10/20
Qualités : de bonnes idées en ce qui concerne les portraits que vous avez esquissés : caractéristiques physiques et morales, réinvestissement de certaines connaissances liées au contexte culturel.
Points à améliorer : il y a encore trop d'erreurs d'accord sur les verbes. Attention aux confusions entre "ces" et "ses", "sont" et "son".

LUCIE, MANON, GAELLE 5D 03/11/2015 09:11

Ecrire un conte inuit 2° partie

La sœur : la sœur est brune aux cheveux raides , elle a les yeux bleus comme la mer, la peau couleur miel
elle est grande comme le ciel, puis elle aime chasser avec sa famille, et surtout avec son frère. Elle a une ceinture brodée. Elle porte aussi des bijoux en ivoire de morse.
,
Le frère : le frère est brun aux cheveux raides ,il est habillé avec des vêtements chauds et imperméables en fourrure d'animaux ,avec des kaniks très chaudes.Il a fabriqué lui même son propre anorak avec des aiguilles en os et des fils en tendon. Il a les yeux bleus comme la mer, la peau couleur miel,il est grand comme le ciel, il est musclé, il est très agile il aime chasser avec sa famille les animaux marins comme les phoques, les poissons.

Professeur L 03/11/2015 20:39

Orthographe : 5/5
Portrait : 8/15
Note : 13/20
Qualités : les portraits sont rédigés dans une langue qui respecte parfaitement l'orthographe et la grammaire. Vous avez bien réutilisé le vocabulaire de l'habillement traditionnel des Inuit. Il y a des comparaisons intéressantes et pertinentes qui donnent de la précision et de la force poétique à l'ensemble.
Points à améliorer : il manque un développement sur les qualités morales de chaque personnage, et les comparaisons utilisées sont trop répétitives entre les deux personnages. Les techniques que nous découvrirons cette année vous permettront de varier les figures de style.

alicia estelle 03/11/2015 09:07

Le Chamane




Le chamane se fit poursuivre par des bêtes effrayantes.Il trouva une cachette,une grotte ensorcelée, il entendit des bruits d'animaux sauvages,loup,ours, aigle,phoque,manchot,venir vers lui.Il commença à aller tout au fond de la grotte pour mieux se cacher . Et après avoir été au fond de la grotte,il s'enfonça de plus en plus et tout d'un coup ! il entendit des bruits résonner dans la grotte,et il alla voir encore au fond de la grotte et trouva une cachette ensorcelée .Et alla voir se qui avait dedans.
Il entra et choisit le premier tunnel alors qu'il avait trois tunnels devant lui , il commença à courir dans le premier tunnel mais le tunnel était bouché part des pierres, et il commença à faire demi tour au deux derniers tunnels qu'il resta .
Et il prit le deuxième tunnel de gauche , il commença à marcher car les bêtes n'étaient plus derrière lui , puis tout d'un coup ,il se prit dans les sables mouvants , il commença à paniquer , et il attrapa le premier caillou qu'il trouva et réussit à sortir de là .
Et il faisait demi-tour pour prendre le dernier tunnel qu'il lui
restait. Il rentra dans le dernier tunnel. Il commença à courir car il entendit les animaux venir vers lui , et commença à courir il commença à être coincé entre les murs de la grotte,et tout d'un coup!!!!!!! Il commença à avoir la boule au ventre.Il se retourna et vit les animaux s’approcher de lui et ils sautèrent sur lui et le dévorèrent tout cru jusqu'au os.

Professeur L 03/11/2015 21:01

Orthographe : 3/5
Récit : 10/15
Note : 13/20
Qualités : le récit est très bien développé, il y a de bonnes idées (l'idée d'une grotte ensorcelée avec trois tunnels), l'ensemble est clair et bien mené. Il y a peu de fautes d'orthographe.
Points à améliorer : il faut développer l'expression des sentiments. Vous auriez pu imaginer un dialogue entre le chamane et les bêtes avant sa mort afin de créer du suspense. Attention il n'y a pas de sables mouvants en territoire inuit et on ne comprend pas vraiment pourquoi la grotte est ensorcelée. Il aurait fallu expliquer son étrange pouvoir.

alicia estelle 03/11/2015 09:06

Le Chamane




Le chamane se fit poursuivre par des bêtes effrayantes.Il trouva une cachette,une grotte ensorcelée, il entendit des bruits d'animaux sauvages,loup,ours, aigle,phoque,manchot,venir vers lui.Il commença à aller tout au fond de la grotte pour mieux se cacher . Et après avoir été au fond de la grotte,il s'enfonça de plus en plus et tout d'un coup ! il entendit des bruits résonner dans la grotte,et il alla voir encore au fond de la grotte et trouva une cachette ensorcelée .Et alla voir se qui avait dedans.
Il entra et choisit le premier tunnel alors qu'il avait trois tunnels devant lui , il commença à courir dans le premier tunnel mais le tunnel était bouché part des pierres, et il commença à faire demi tour au deux derniers tunnels qu'il resta .
Et il prit le deuxième tunnel de gauche , il commença à marcher car les bêtes n'étaient plus derrière lui , puis tout d'un coup ,il se prit dans les sables mouvants , il commença à paniquer , et il attrapa le premier caillou qu'il trouva et réussit à sortir de là .
Et il faisait demi-tour pour prendre le dernier tunnel qu'il lui
restait. Il rentra dans le dernier tunnel. Il commença à courir car il entendit les animaux venir vers lui , et commença à courir il commença à être coincé entre les murs de la grotte,et tout d'un coup!!!!!!! Il commença à avoir la boule au ventre.Il se retourna et vit les animaux s’approcher de lui et ils sautèrent sur lui et le dévorèrent tout cru jusqu'au os.

kemys et colin 03/11/2015 08:47

La mort du chamane


Le chamane, pour éviter la horde enragée d'animaux , grimpe sur un igloo.
Se croyant en sécurité, il nargue les animaux qui attendent patiemment qu'il descende.
Un aigle surgit de nulle part et percute le chamane perché sur l'igloo, il tombe brusquement au sol.
A peine relevé , un lynx lui saute dessus et lui ampute le bras.
D'un coup de pied le chamane repousse le lynx, et se cache désespérément dans une grotte .
Il ressent de la haine envers les jumeaux qui ont ordonné aux animaux de le massacrer et il éprouve de la peur face aux terrifiantes bêtes.
Les animaux le suivent grâce à la traînée de sang laissée par son bras amputé, qui les amène jusqu'à sa misérable cachette.
Tous les animaux se trouvent en face du chamane .
Deux ours énormes se jettent sur lui pour l’écarteler et distribuent le reste des morceaux aux autres animaux en guise de récompense.
fin

Elliot Delobel 3°B 08/10/2015 18:44

Bonjour Monsieur,
Pour le dossier de lecture sur "A l'ouest rien de nouveau", j'ai parlé dans ma lettre du fait que l'auteur n'insiste volontairement pas sur le fait que Paul soit un soldat allemand pour montrer que les soldats, non pas choisis d'être là et qu'ils sont quelque part pareil. Pensez vous que l'auteur a en effet fait ce choix volontairement ?
Merci de votre aide
Cordialement
Elliot Delobel

Professeur L 09/10/2015 10:49

Bonjour Elliot,

Merci de cette question. Je crois surtout que l'auteur n'insiste pas car pour lui l'appartenance nationale de ses personnages est évidente. Il cherche à retranscrire son expérience personnelle dans ce récit. Il a lui-même été soldat pendant la Première Guerre mondiale, du côté allemand. En ce qui concerne le choix d'être à la guerre, c'est plus complexe. Les personnages du roman ont été encouragés par leur professeur à s'engager dans l'armée pour partir à la guerre. Ils ont bénéficié, ou plutôt, dans le cas présent, subi, une éducation nationaliste dont l'objectif était de former de nouveaux soldats. C'est pourquoi on leur a fait croire que la guerre permettait à un garçon de devenir un homme courageux. La guerre est perçue à cette époque, et encore plus du côté allemand, comme le moyen pour un individu de devenir adulte, et comme le moyen pour un État de devenir libre et souverain - et ce d'autant plus que l'Allemagne en 1914 se sent menacée par la Triple Entente entre l'Angleterre, la France et la Russie, du coup l'Allemagne se sent encerclée par des puissances qui lui sont hostiles. Tout le roman est le récit de la désillusion de cette jeunesse qui a été embrigadée, manipulée, aliénée, trompée par une idéologie militariste en décalage avec la réalité. La désillusion est d'autant plus forte que la réalité est traumatisante et que les soldats à l'origine étaient contents de partir à la guerre. Ce qui serait intéressant, ce serait de saisir le moment dans le roman où les personnages prennent conscience de cette éducation nationaliste qui est le contraire d'une éducation humaniste, puisqu'elle considère chaque individu comme un jouet obéissant, destiné à se battre et à mourir au champ d'honneur.

Anaïs et Tabatha 07/10/2015 09:26

LES ANIMAUX

1:Les nunamiutait sont des animaux habitants la Terre.
2:Les imarmiutait sont des animaux habitants la mer .
3:Les anirliit sont des animaux qui ne respirent pas l' air.
4:Les pisuktiit sont des animaux qui marchent.
5:Les tingmiat sont des animaux qui volent.
6:Les puijiit sont des animaux qui sortent la tête de l'eau pour respirer, ce sont des mammifère marins.
7:Les inuits entretiennent des liens très étroits avec le milieu naturel,les relations qu'il unissent au monde animal soient a la fois : multiples,fertiles et complexes.
8:Les inuit appellent les ours polaires les nanuqs ,ils appellent les caribous les tuktus,les loups:les amaruqs,le phoque du Groenland:les quairuliks ,les morses :les aiviq ,La baleine boréale:arviq,le narval:les tuugaalik,le grand corbeau :le tulugaq et les poissons ils les appelent les iqaluit .

LUCIE, MANON, GAELLE 5D 07/10/2015 09:24

La langue des Inuit

Les Inuit appartient a la famille eskaléoute
La langue parlé par les Inuit en Sibérie sur l'île saint-Laurent et dans le centre de l Alaska est appeler yupik
La langue parlée par les Inuit au nord l Alaska dans lArctique canadien et au Groenland est appeler continuum Inuit

Kayak embarcation monoplace ponté
Anorak vêtement » ; anuri « vent
Oumiak grande barque recouverte de peau
Iglou abri, maison