La bague magique de Lisa

Publié le par Professeur L

LA BAGUE MAGIQUE

J'ai 18 ans, je m'appelle Lisa. Je vais vous raconter mon histoire incroyable.

C'était le jour de mon anniversaire : le vendredi 9 mars 2021. Cela aurait du être une superbe journée. Mais ce fut une des pires et des plus incroyables de ma vie.

Ma mère était dcédée dans un accident de voiture quelques jours avant. Elle était de retour des magasins quand soudain elle a percuté une voiture. On l'a emmenée à l'hôpital de Paris. Ma mère n'a pas eu de chance, elle s'était ouvert le crâne et de plus, elle avait fait un malaise lors de son opération. Alors, c'était pas la grande forme...en plus, ce matin, c'était son enterrement ! Et tout ça le jour de mon anniversaire. Quand j'étais à l'enterrement, je suis restée les yeux fermés tout le temps et j'ai pensé très fort à ma mère et quand j'ai ouvert mes yeux, c'était terminé.

Pour oublier tout ça, je suis allée me promener dans le parc d'en face. En passant devant un petit ruisseau, j'ai vu celui qui faisait battre mon cœur. Ses cheveux étaient brun foncé, ses yeux bleu clair et il était très gentil. C'était la personne que je connaissais le mieux à part ma mère et ma meilleure amie Esmeralda, qui était très gentille aussi ! On se connaissait depuis qu'on était toute petite !

Je me suis alors rapprochée de mon ami, il m'a regardée avec un air étrange et il s'est accroupi devant moi ; je me suis alors posé plein de questions...C'était bizarre. Et tout d'un coup, il m'a lu un poème qui racontait qu'il me disait adieu, mais qu'il éprouvait des sentiments pour moi. Alors il me donna une bague magnifique ! Elle était d'une couleur argentée, si brillante même qu'on pouvait se voir à l'intérieur ! Je lui ai demandé, bien sûr, pourquoi cette bague ? Pourquoi me disait-il adieu ? Il répondit qu'il éprouvait des sentiments pour moi. C'est pour cela qu'il me donna cette bague. Et qu'il me disait adieu pour une et une seule raison, il partait avec son père en Espagne, car il devait aller à l'université. J'étais heureuse pour lui et en même temps, j'étais triste : ma mère et son départ en Espagne, c'était trop pour cette journée !

Et là, mon incroyable histoire a commencé, avant qu'il parte, mon ami m'a mis en garde pour la bague. Il l'avait achetée dans une boutique d'antiquité, il disait qu'elle avait des pouvoirs incroyables, et qu'à chaque fois qu'il la mettait sur un des trois doigts, il se passait des choses magiques...

Alors bien sûr, au début, je ne le croyais pas, mais quand je suis rentrée chez moi, une vieille dame toqua à ma porte...Je lui ai ouvert et elle s'est rapprochée de moi en regardant fixement la bague qui était dans ma main. Elle avait une canne en fer avec des anneaux accrochés dessus. Alors, je lui ai demandé par politesse si je ne pouvais pas faire quelque chose pour elle. La vieille dame m'a regardée et m'a souri en disant qu'elle voulait que je l'accompagne dans une boutique d'antiquités là où mon ami avait acheté la bague.

Elle voulait aller dans cette boutique pour acheter une bougie très ancienne et un livre. Alors j'ai dit oui mais pas longtemps. Quand nous étions dans boutique, elle me donna le livre qu'elle avait acheté. Ce livre était encore plus ancien que la bougie, il était tellement petit qu'il nous était presque impossible de lire ce qu'il y avait à l'intérieur et sa couverture était pleine de poussière. Je la remerciai et la quittai pour rentrer chez moi.

Le soir venu, j'ai commencé à lire le livre avec une loupe et j'ai découvert un dessin identique à ma bague avec les explications de ses pouvoirs magiques et voilà ce que j'ai découvert. En passant la bague à mon index, je pourrai remonter le temps. Passer la bague à l'annulaire, le doigt de l'anneau, me donnera le don de l'amour éternel. Et enfin, en passant la bague à l'auriculaire, je pourra savoir tout ce que je voulais en commençant la phrase par « Mon petit doigt m'a dit... »

Après avoir lu, relu et relu encore les explications, j'ai explosé de joie !

Je pourrai sauver ma mère de l'accident rien qu'avec mon index. Mais le problème, c'était que je ne savais pas où et à quel moment remonter le temps pour la sauver !

C'est là que j'ai eu l'idée : j'ai pris la bague et je l'ai passée à mon auriculaire en pensant très fort à ma mère. Dès que j'ai enfoncé la bague, j'ai entendu une petite voix qui me chuchotait : « Mon petit doigt m'a dit d'aller dans le magasin Carrefour à 10h20 dans le rayon pain, le 5 mars 2021. »

Puis après cette longue phrase, j'ai enlevé la bague de mon auriculaire et je l'ai mise à mon index. Quand je l'ai enfoncée, j'étais dans le blanc total puis je suis restée sur place en voyant le temps qui remontait jusque dans le magasin Carrefour. C'était le spectaculaire, le temps remontait à une vitesse incroyable ! Et je me suis retrouvée devant des dizaines de baguettes bien alignées, j'étais dans le rayon pain.

Et tout à coup, qui vois-je arriver ? Ma mère, bien vivante, qui poussait son caddie vers la caisse. J'ai couru vers elle, je l'ai prise dans mes bras et je lui ai dit : « Maman, je veux absolument conduire pour retourner à la maison. » J'étais en conduite accompagnée depuis presque deux ans et j'étais sûre de moi. Ma mère fut très surprise de me voir mais m'a laissé conduire. Tout s'est très bien passé sur le chemin du retour et nous sommes rentrées toutes les deux à la maison, j'étais très heureuse.

Les jours passèrent jusqu'au jour de mon anniversaire, j'avais toujours la bague. Je décidai d'aller au parc dans l'espoir d'y rencontrer mon ami. Et il arriva. Je savais déjà ce qu'il allait me dire sauf que cette fois, il ne me donnerait pas la bague.

C'est alors que j'ai eu mon idée. J'ai passé ma bague à mon annulaire et j'ai fait le vœu de rester jusqu'à la fin de mes jours avec lui. Il m'a alors souri et on s'est embrassé...

Concernant la bague, le soir même, la vieille dame est venue chez moi avec un large sourire et m'a demandé de lui redonner la bague. Je ne l'ai plus jamais revue depuis.

Mon vœu s'est réalisé, puisque je suis aujourd'hui avec lui à l'université, en Espagne ! Ma famille vient nous voir très souvent.

Publié dans Niveau sixième, Les contes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article