La réalité des enfants soldats par Jodie et Eugénie

Publié le par Professeur L

Le Sacrifice d'Isaac, Le Caravage, 1597-1598, Musée des Offices, Florence, Italie.

Le Sacrifice d'Isaac, Le Caravage, 1597-1598, Musée des Offices, Florence, Italie.

Que deviennent ces enfants qui ont porté des armes ?

Sans doute, sans savoir les conséquences de cet acte

Déshumanisés, maltraités, violés ou encore enlevés

Semblables à des monstres

Pourtant si jeunes, sans repère,

Ils ont tué leurs pères, tué leurs mères

De la liberté, à la prison puis à l'enfer

Dont certains du décor ne verront jamais l'envers

Ils ne sont même pas conscients

De la cruauté qui les gagne

Ce ne sont pourtant que des enfants

Ils se battront jusqu'au sang

Ils ont vécu très peu de temps

Des anges doux avec des airs de Satan

Sauvages, violents mais sûrement inconscients

Tels des ogres, ils tuent sans s'arrêter

Des sourires disparus, des sourires enlevés, des sourires effacés

Etait-ce cela leur  fatalité ?

Commenter cet article