Lettre de Clara à un ancien déporté venu témoigner en classe

Publié le par Professeur L

Mémorial de Bergen-Belsen.

Mémorial de Bergen-Belsen.

Cher Monsieur Zylberstein

J'aimerais vous remercier tout d'abord pour avoir bien voulu venir ici, au collège Jules Vallès, mais aussi pour nous avoir dit et expliqué comment étaient les camps de concentration.

Je vous ai trouvé extrêmement courageux car bien que vous ayez été maltraité et que vous mouriez de faim vous avez réussi à garder le moral et à surmonter cette épreuve en témoignant et en venant nous en parler.

J'ai trouvé que le reportage contenait des images dures, choquantes, voire horribles ; comme quand on voit le tractopelle qui déplace les cadavres ou des tonnes et des tonnes de cadavres empilés les uns sur les autres, mais surtout ce qui m'a vraiment choquée c'est le fait que les cadavres et les vivants sont tout deux traités comme des « Stücke » ( comme des objets).

Grâce à vous, j'ai pu apprendre des choses que je ne savais pas, comme le fait que les enfants des prisonniers de guerre sont un peu « privilégiés » par rapport aux autres : ils avaient le droit de prendre des vêtements et un peu de nourriture avec eux avant de partir au camp.

Ce qui m'a marquée, c'est le manque de nourriture, certaines personnes mouraient à cause de la faim.

Vous nous avez également expliqué que si vous voyiez qu'il n'y avaient pas de légumes qui flottaient, vous vous mettiez à la fin de la file et si vous voyiez des légumes qui flottaient, vous vous mettiez au début.

Vous nous avez aussi dit qu'une fois, vous aviez suivi un Kapo qui mangeait un bout de fromage et qu'après il a jeté la croûte par-terre et donc vous l'avez mangé ce que j'ai trouvé très intelligent de votre part.

Commenter cet article