Lettre de Jessie, Léa et Océane à un ancien déporté venu témoigner en classe

Publié le par Professeur L

Mémorial de la Shoah, Paris, France.

Mémorial de la Shoah, Paris, France.

Cher Monsieur Zylberstein ,

 


Nous voudrions vous remercier de votre venue pour nous expliquer et nous raconter ce que vous avez vécu.

Quand vous nous avez expliqué votre histoire , j'ai ressenti de la tristesse et de la compassion.
De la compassion car vous étiez considérés comme des objets , des outils . De la compassion car vous avez vécu beaucoup d’épreuves . Mais vous vous en êtes sorti, vous y avez survécu et vous êtes là,aujourd'hui pour témoigner et partager votre histoire avec nous.


Vous m'avez appris que pour y survivre vous avez dû être intelligent, rusé pour manger mais aussi être courageux. Je ne savais pas que les enfants prisonniers de guerre pouvaient être privilégiés car le 16 juillet 1942 vous n'avez pas été emmené pendant la rafle du Val d'Hiv. J'ai appris que la rafle du Val d'Hiv a été organisée par la police française. Vous m'avez fait prendre conscience qu'on se plaint trop par rapport a ce que vous avez vécu, votre enfance. Vous avez vécu dans un endroit sombre, morbide, ressemblant a l'enfer, où nous y mourions au bout de quelques jours.
Mais grâce à votre mère vous avez survécu,car elle vous a protégé.

Encore Merci d’être venu.

Commenter cet article