Le Malade imaginaire

Publié le par Professeur L

Le Malade imaginaire

Avec autrui : famille, amis et réseaux 

Séquence 7 : Le Malade imaginaire de Molière 

 

Problématique : quelle image de la famille Molière nous présente-t-il dans Le Malade imaginaire ? 

 

Séance 1

Support : acte I scène 1

Objectifs : 

- découvrir une scène d'exposition 

- caractériser le protagoniste 

 

Le protagoniste (le personnage principal) s'appelle Argan. Il semble se faire arnaquer par le docteur Purgon et le pharmacien Fleurant. Il est mystifié et dupe : il est persuadé d'être malade. En même temps, on comprend qu'Argan, en comptant ses sous, est avare. La scène d'exposition nous fait découvrir le personnage et nous fait comprendre l'intrigue qui va suivre.

 

Séance 2 :

Support : Molière, Le Malade imaginaire, acte I, scène 5

Objectifs :

- découvrir le quiproquo

- comprendre le comique de situation

 

Argan veut annoncer à sa fille qu'elle va se marier : « on vous demande en mariage. » Angélique croit que son père parle de Cléante : « Cléante, neveu de Monsieur Purgon » ; « je ne feindrai point de vous dire, que le hasard nous a fait connaître il y a six jours ». Au début, Angélique éprouve de la joie à l'annonce du mariage : « Qu'est-ce que cela ? Vous riez. » Elle est aussi étonnée et elle ressent de l'envie : elle est pressée de se marier avec Cléante. Angélique a eu un doute quand Argan lui annonce que son futur époux parle le latin et le grec. Le doute n'est plus possible lorsque Argan évoque le métier de médecin et annonce qu'il s'agit du neveu de Monsieur Purgon.

Ce malentendu fait rire parce qu'il est cruel et comique à la fois : cruel pour Angélique, et comique pour le spectateur. C'est comique parce qu'Argan veut que son gendre soit médecin. Il ne se rend pas compte qu'il détruit sa famille à cause de son obsession pour des imposteurs qui se font passer pour médecins.

Séance 3 :

Support : Le Malade imaginaire, acte I scène 5

Objectif : comprendre le conflit entre deux conceptions du mariage

 

 Cette scène est un conflit entre Toinette et Argan qui ne sont pas d'accord sur le mariage d'Angélique. Argan veut qu'Angélique épouse Thomas Diafoirus pour qu'il y ait quelqu'un de médecin dans sa famille pour qu'il puisse le soigner. Argan fait preuve d'égoïsme comme le prouve la structure emphatique suivante : « C'est pour moi que je lui donne ce médecin ». La structure « c'est...que » permet d'insister sur « pour moi ». Toinette joue en quelque sorte le rôle de la mère : elle prend soin d'Argan en lui disant la vérité sur ce qu'il est. Elle se moque de lui en jouant sur le sens du mot malade : « oui, vous êtes fort malade, j'en demeure d'accord, et plus malade que vous ne le pensez. » Elle joue le rôle de la raison face à la folie.

 

 

Le Malade imaginaire

Séance 4 : mercredi 24 mai 2017

Support : Le Malade imaginaire, acte I scène 5

Objectif : reconnaître les différents types de comique

 

Situation

Caractère

Mots

Gestes

Répétition

Toinette prend le pouvoir sur Argan (la servante devient supérieure au maître)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- effronterie de Toinette qui s'oppose à son maître

 

- Argan est énervé, naïf, puéril

 

- Angélique se moque d'Argan en faisant semblant de se soucier de son père 

- les insultes prononcées par Argan

- Argan veut taper Toinette et lui court après

- les insultes et les gestes se répètent

- Argan tombe à plusieurs reprises

 

 

Le Malade imaginaire

Séance 5 :

Support : Le Malade imaginaire, acte III scène 12

Objectifs : découvrir la mise en abyme : le théâtre dans le théâtre

 

       

Toinette et Argan trompent Béline. Mais Béline trompe également Argan car elle faisait semblant de l'aimer, mais dès qu'il meurt, elle montre qu'elle ne l'aime plus. Elle ne l'aimait que pour son argent. Elle attendait qu'il soit mort pour avoir son héritage. Elle veut le voler. Elle est vénale. Elle éprouve de la joie : « Me voilà libérée d'un grand fardeau », « le Ciel en soit loué ». Une phrase révèle le but de Béline depuis le début : « il y a des papiers, il y a de l'argent, dont je veux me saisir ». Béline dresse un portrait péjoratif de son mari en énumérant tous ses défauts : « mouchant, malpropre, dégoûtant... »

        Toinette quant à elle fait preuve d'ironie face à Béline : « Voilà une belle oraison funèbre ».

        Argan dans cette scène joue le rôle du mort. C'est un personnage qui joue donc un autre personnage. C'est une scène dans une scène. Cela s'appelle une mise en abyme : c'est du théâtre dans le théâtre.

 

Esquisse pour le tableau le Déjeuner de Molière, qui fut détruit en 1871 au palais des Tuileries. (Bibliothèque-musée de la Comédie-Française, Paris.)

Esquisse pour le tableau le Déjeuner de Molière, qui fut détruit en 1871 au palais des Tuileries. (Bibliothèque-musée de la Comédie-Française, Paris.)

Commenter cet article