L'humanisme en danger : Rhinocéros de Ionesco. Réponse de Lucas.

Publié le par Professeur L

L'humanisme en danger : Rhinocéros de Ionesco. Réponse de Lucas.

Contre quoi Ionesco met-il en garde les humains à travers ce passage ? Jugez-vous la scène plutôt comique ? Plutôt tragique ? Justifiez votre réponse.

Ionesco met en garde les humains contre l'excès de confiance. Bérenger avait confiance en Dudard, mais Dudard s'est déshumanisé. Bérenger essayait de le raisonner, mais en vain. Il va être aussi déçu car Daisy est en train de se déshumaniser sans qu'il le sache pour l'instant. Bérenger essaie de résister face à l'apocalypse des rhinocéros.

Cette scène est à la fois comique et tragique. Il y a plusieurs types de comique :

- le comique de mots : "vous n'êtes pas marié avec eux"

- le comique de caractère : chaque caractère, exagéré dans une position face aux rhinocéros (l'adhésion, le doute, la résistance), est comique. Dudard et Daisy font sourire car ils ne prennent pas conscience du danger.

- le comique de répétition : "Je ne les abandonnerai pas, je ne les abandonnerai pas", "ils sont tous pareils, tous pareils"

- le comique de situation : la situation d'humains au milieu de rhinocéros, et celle d'humains qui souhaitent devenir rhinocéros, est en elle-même comique, en particulier quand Dudard tourne autour de lui-même dans son enthousiasme pour devenir un rhinocéros. C'est aussi du comique de geste.

Cette scène est aussi tragique car les individus se déshumanisent, suivent les autres transformés en rhinocéros. Malgré la détermination de Bérenger, il semble impuissant face à la scène et face à la rhinocérite. Au début de la pièce, il était mou, indolent, passif, paresseux, mais maintenant il est déterminé à combattre les rhinocéros, même s'il est seul face au monde. Bérenger est ce qu'on appelle un anti-héros.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article