La nature est-elle plus puissante que les humains ? Par Eléana

Publié le par Professeur L

Le Mont Fuji en automne, Japon.

Le Mont Fuji en automne, Japon.

Cette histoire se situe près d'une forêt, au Japon, au Moyen-Age. Dans ce film, on nous présente Ashitaka, qui est un jeune prince. Il lui arrive une tragédie mettant sa vie en jeu. Il est gentil et héroïque. Épaulé de sa fidèle monture Yakuru, qui le suit et ne le laisse pas tomber même après de telles aventures. Ashitaka fait preuve de bravoure.

Il y a aussi Princesse Mononoké (San). Elle vit dans la nature. Elle est écologiste, mystérieuse et sauvage. Elle a été élevée par des loups comme Rémus et Romulus, ou encore comme Ame et Yuki dans le film intitulé Les Enfants-loups de Mamoru Hosoda. Ce qui fait d'elle une enfant-loup. Elle est épaulée de trois loups, dont Moro, la louve déesse. Moro est plus grande vu que c'est une déesse. Les deux autres loups sont plus petits mais accompagnent partout Princesse Mononoké.

Dame Eboshi est une femme qui dirige la cité des forges. Elle est humaniste car elle aide les humains. Dame Eboshi est féministe. Nous le découvrons dans le film. Elle veut détruire quelque chose qu'elle a créé, et puis elle veut détruire une chose importante, mais elle ne comprend pas que si elle la détruit, elle tuera aussi l'espèce humaine.

Ashitaka, pour guérir, doit combattre le mal en faisant le bien. Il veut que les humains et la nature vivent en harmonie. Il doit aussi aller voir un personnage important lui permettant de le guérir de sa blessure. Cela en faisant des choix importants.

Ce film est une épopée car il y a des combats où le héros Ashitaka se bat seul. Comme avec le grand sanglier Nago contaminé par le démon. Ashitaka s'est battu seul contre lui. Il y a des travelling latéraux lors des course-poursuite. Au moment où l'on voit les arbres bouger à la lisière de la forêt, avant le démon sanglier n'apparaisse, il y a du suspense, on ne sait pas ce qu'il va se passer jusqu'à la fin de cette scène.

Cette histoire est romantique quand on nous fait voir la nature si magnifique. Lors de ces scènes, nous entendons une musique paisible. Nous voyons des plans d'ensemble sur une nature et une forêt paisible et splendide.

Miyazaki s'inspire de The Pale Rider de Clint Eastwood, ou encore de La Grande Vague de Kanagawa de Hokusai. Et aussi de la forêt de Yakushima, et puis de la peinture romantique Le Vagabond contemplant une mer de nuages de Caspar David Friedrich. Ces œuvres et paysages nous font ressentir que la nature est plus puissante que les humains. Nous voyons une nature gigantesque dans les différents tableaux. Dans le tableau La Grande Vague de Kanagawa, nous voyons la mort (les doigts crochus de l'écume) et le mont Fuji qui représente la vie. La mort n'est qu'une étape de la vie. Le mont Fuji restera toujours à sa place alors que la vague disparaîtra à un moment donné. L'estampe représente un mal qui est comme les démons du film : ils finiront par disparaître.

Le Mont Fuji

Le Mont Fuji

Mon passage préféré est quand Ashitaka et San rendent la tête du dieu cerf. Car après Ashitaka est guéri de sa malédiction. Et la nature va pouvoir revivre pour toujours. J'apprécie Ashitaka car il est courageux. Il veut que la nature et l'espèce humaine vivent en harmonie et sans guerre.

J'apprécie San car elle aime la nature. Elle est écologiste. Elle respecte, aide et aime la nature et ses habitants. San n'aime pas les humains et elle a bien raison car les humains sont ignobles. Les humains se croient supérieurs à la nature. Ils ne font que la détruire et Princesse Mononoké n'aime pas les humains pour ça.

Ce film est réaliste car ce sont des faits vrais : les humains se croient supérieurs en se comparant à la nature. Le réalisateur du film met la nature en valeur. C'est une très bonne idée car c'est quand même grâce à elle qu'on est présent. Cette histoire est forte en émotions. Elle est compréhensible. Donc je vous conseille de regarder ce film car il est aussi très instructif. C'est un très bon film. Je vous le conseille. Dans ce film, l'homme n'est pas maître de la nature et il ne le sera jamais, même dans la vie de tous les jours. Car la nature est pure et que les hommes ne le sont pas. Ils feront toujours du mal à la nature.

Le Mont Fuji.

Le Mont Fuji.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article