Le protecteur de la nature par Julien

Publié le par Professeur L

Costume de samouraï.

Costume de samouraï.

L'histoire se passe au Japon, dans la forêt de Yakushima, au Moyen-Age. Les personnages principaux sont San (Princesse Mononoké), Dame Eboshi et Ashitaka. Ashitaka vient de la tribu des Emishi, accompagné par son fidèle ami, un élan rouge qui se nomme Yakuru. La mission principale du héros est de regarder le monde sans avoir de haine. Ashitaka, le héros du film, a été maudit par un démon nommé Nago, un sanglier géant. Ashitaka a voulu arrêter la haine de Nago. Celui-ci n'a pas voulu l'écouter, donc Ashitaka n'a pas eu d'autre choix que de le tuer. Dame Eboshi est une femme à la fois gentille et méchante, parce qu'elle détruit la nature, ce faisant crée des démons, mais elle accueille dans le même temps des lépreux. San est écologiste, parce qu'elle aime la nature. San a été abandonnée par ses parents et a été adoptée par une louve.

Dans ce film qui est une épopée il y a du romantisme, quand Ashitaka et San redonnent la tête au dieu cerf, qui montre alors que la nature est sublime. Il y a du suspense quand on croit que San va tuer Ashitaka. Il y a de l'action quand les samouraïs attaquent la cité des forges.

Les sources d'inspiration de Miyazaki sont la forêt de Yakushima qui est dans le film la forêt du dieu cerf, et le mont Fuji. Il s'est aussi inspiré de la peinture romantique de Caspar David Friedrich, The Pale Rider de Clint Eastwood et de la Grande Vague de Kanagawa de Hokusai.

Dans ce film, la nature est un personnage tout-puissant. La morale de ce film est que même si nous mourrons tous, la nature sera toujours là.

Le pêcheur de Kajikazawa. Les Trente-Six Vues du Mont Fuji (富嶽三十六景, Fugaku-sanjūrokkei?) sont une série de quarante-six estampes réalisées par Katsushika Hokusai (1760-1849) et dont les dates d'édition s'étendent entre 1831-18331. Elles représentent le mont Fuji depuis différents lieux, suivant les saisons. On retrouve dans ce travail la perspective, notion qui vient de la peinture occidentale et européenne dont s'est inspiré Hokusai.

Le pêcheur de Kajikazawa. Les Trente-Six Vues du Mont Fuji (富嶽三十六景, Fugaku-sanjūrokkei?) sont une série de quarante-six estampes réalisées par Katsushika Hokusai (1760-1849) et dont les dates d'édition s'étendent entre 1831-18331. Elles représentent le mont Fuji depuis différents lieux, suivant les saisons. On retrouve dans ce travail la perspective, notion qui vient de la peinture occidentale et européenne dont s'est inspiré Hokusai.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article