Le Radeau de la Méduse par Azur et Emmy

Publié le par Professeur L

Détail du Radeau de La Méduse est une peinture à l'huile sur toile, réalisée entre 1818 et 1819 par le peintre et lithographe romantique français Théodore Géricault (1791-1824).

Détail du Radeau de La Méduse est une peinture à l'huile sur toile, réalisée entre 1818 et 1819 par le peintre et lithographe romantique français Théodore Géricault (1791-1824).

Ce tableau a été réalisé par Géricault en 1819. Il est exposé au Musée du Louvre. La peinture met en scène un naufrage qui a eu lieu le 2 juillet 1816 près des côtes africaines. Au départ, 149 personnes ont survécu sur un radeau de 20 mètres de longueur sur 7 mètres de largeur. Après des cas de cannibalisme, il n'y avait plus que 15 survivants. Ce groupe a réussi à rester en vie car il a fait preuve de fraternité.

Ce tableau se compose de 3 pyramides : une avec le mât, une avec l'homme qui pense en bas à gauche et une avec le garçon métissé en hauteur. La peinture joue sur le contraste. Les cadavres sont très clairs, voire blancs, et les survivants, la mer et le ciel sont très sombres. On voit une progression de la vie sur le radeau. En bas, ce ne sont que des cadavres.

Les cadavres sont réalistes et la nature est déchaînée. C'est une œuvre romantique. Les couleurs donnent le sentiment de colère, de déchaînement ainsi que de violence. Les vagues sont déchaînées. La hauteur de ces dernières ainsi que le ciel noir nous démontrent qu'une tempête se prépare.

Le métis en hauteur est l'allégorie de la fraternité. Il représente la France du futur. L'auteur a voulu dénoncer l'esclavage qui était encore présent à l'époque.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article