Le Radeau de la Méduse par Estelle et Faustine

Publié le par Professeur L

Le Radeau de La Méduse est une peinture à l'huile sur toile, réalisée entre 1818 et 1819 par le peintre et lithographe romantique français Théodore Géricault (1791-1824). Son titre initial, donné par Géricault lors de sa première présentation, est Scène d'un naufrage. Ce tableau, de très grande dimension (491 cm de hauteur et 716 cm de largeur), représente un épisode tragique de l'histoire de la marine française.

Le Radeau de La Méduse est une peinture à l'huile sur toile, réalisée entre 1818 et 1819 par le peintre et lithographe romantique français Théodore Géricault (1791-1824). Son titre initial, donné par Géricault lors de sa première présentation, est Scène d'un naufrage. Ce tableau, de très grande dimension (491 cm de hauteur et 716 cm de largeur), représente un épisode tragique de l'histoire de la marine française.

Le Radeau de la Méduse est un tableau de Jean-Louis Théodore Géricault, peint en 1818 et terminé en 1819. Il est exposé au Musée du Louvre. Il raconte l'histoire d'un radeau sur lequel se sont réfugiées 149 personnes, dont une seule femme, le 2 juillet 1816. Le 17 juillet 1816, un bateau récupère les 15 survivants du radeau.

Le peintre a voulu mettre en avant la fraternité des survivants en utilisant l'homme métis en haut du radeau comme l'allégorie de la France. Ce message signifie que l'homme français du futur sera métis.

Pour terminer, ce tableau est très sombre et la nature est déchaînée. C'est ce qu'on appelle un tableau romantique. Le tableau est composé de trois pyramides. La première est celle des cadavres, la deuxième est celle des gens entre la vie et la mort, et la troisième est celle des vivants. Les cadavres sont également très réalistes, car le peintre allait régulièrement peindre les cadavres.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article