Princesse Mononoké avec les 5eC

Publié le par Professeur L

La forêt de Yakushima, qui a inspiré la représentation de la nature dans Princesse Mononoké.

La forêt de Yakushima, qui a inspiré la représentation de la nature dans Princesse Mononoké.

SÉQUENCE 2 : L'HOMME EST-IL MAÎTRE DE LA NATURE ?

Étude du film Princesse Mononoké de Hayao Miyazaki

 

Introduction :

 

- on n'est pas maître de la nature car il y a des animaux plus puissants que nous et sans nos armes on serait moins forts

- on est supérieur car on peuple toute la Terre : on est plus fort en nombre et en technologie, en intelligence

- on ne contrôle pas les saisons ni le temps

- on pollue la Terre et on tue les animaux, mais on ne s'en rend pas compte

- la nature était là avant nous tous et elle le sera toujours

- les animaux connaissent mieux la nature que nous

- il y a encore beaucoup de zones inexplorées qui prouvent que la domination de l'homme est limitée

- les hommes sont un peu comme des animaux

- la nature domine : exemples : ouragans, volcans, tsunamis

- il y a un cycle naturel qui prouve qu'on ne peut pas arrêter la nature

- il y a une hypocrisie générale : on fait semblant de s'intéresser à la nature mais on continue de la polluer, et on finit par se tuer nous-mêmes

- c'est grâce à la nature qu'on vit

 

 

Les sommets de l'île de Yakushima, Japon.

Les sommets de l'île de Yakushima, Japon.

Séance 1 : jeudi 30 novembre 2017

Support : première séquence du film

Objectifs :

- découvrir la situation initiale, les personnages, l'intrigue

- comprendre comment le suspense est créé

 

La scène se passe dans un village à côté d'une forêt, au Japon, au Moyen-Age. Le héros s'appelle Ashitaka. Ashitaka est courageux. Le passage qui nous prouve que le héros est courageux est le moment où il affronte le monstre. C'est un démon qui s'est emparé du corps d'un gros sanglier. Apparemment c'était un dieu avant. Le démon représente le chaos, la mort et la destruction. Lors de l'attaque, le spectateur est effrayé et choqué. On utilise la caméra subjective et la plongée. Cela crée du suspense. Au moment où Ashitaka combat le démon, le réalisateur se sert du travelling latéral. On a ainsi l'impression de faire partie du combat. Le soir, après le combat, la chamane va expliquer le nouveau destin du prince. Quand la chamane explique ce qui va arriver au dernier prince, les anciens se plaignent. Le travelling latéral montre le désespoir de la communauté.

Pour accomplir sa mission et être sauvé, il faut qu'Ashitaka parvienne à combattre le mal sans la haine, par le bien.

Estampe exposée au Museum of Fine Arts de Boston d' Utagawa Hiroshige (歌川広重, Utagawa Hiroshige, né en 1797 à Edo, mort le 12 octobre 1858 à Edo) est un dessinateur, graveur et peintre japonais. Il se distingue par des séries d'estampes sur le mont Fuji et sur Edo (actuel Tōkyō), dessinant de façon évocatrice les paysages et l'atmosphère de la ville, en reprenant les instants de la vie quotidienne de la ville avant sa transformation à l'ère Meiji (1868-1912).

Estampe exposée au Museum of Fine Arts de Boston d' Utagawa Hiroshige (歌川広重, Utagawa Hiroshige, né en 1797 à Edo, mort le 12 octobre 1858 à Edo) est un dessinateur, graveur et peintre japonais. Il se distingue par des séries d'estampes sur le mont Fuji et sur Edo (actuel Tōkyō), dessinant de façon évocatrice les paysages et l'atmosphère de la ville, en reprenant les instants de la vie quotidienne de la ville avant sa transformation à l'ère Meiji (1868-1912).

Séance 2 : mercredi 06 décembre 2017

Support : Princesse Mononoké de Hayao Miyazaki

Objectif : caractériser les protagonistes (les personnages importants)

 

Princesse Mononoké est anti-humaniste, écologiste, misanthrope. Elle respecte, aide et aime la nature. Elle n'aime pas les humains parce qu'elle a été élevée par les loups. Elle se sent différente. Depuis qu'elle a vu Dame Eboshi détruire la nature, elle prétend que les humains sont méchants. Elle croit qu'elle est un animal parce qu'elle a été élevée au milieu des animaux. Pour elle, il faut vivre dans la nature. Elle est mystérieuse et sauvage. Elle est une enfant-loup, un peu comme Romulus et Remus, ou Ame et Yuki dans le film Les Enfants-loups.

Dame Eboshi fait le bien autour d'elle. Elle protège son village. Elle prend soin des gens qui ont la lèpre. Dame Eboshi fait preuve d'hospitalité, elle les traite comme des humains, et fait preuve de charité. Elle est humaniste car elle aide les humains. Elle prend soin des femmes qui étaient avant maltraitées. Elle est féministe. Cependant elle les exploite aussi. De plus, elle détruit la nature. Elle veut la conquérir. Elle crée le mal mais elle fait le bien. Elle est anti-écologiste. Elle veut détruire les démons mais elle ne comprend pas que si elle détruit la nature, les humains risquent de mourir. Elle ne se rend pas compte que c'est elle qui crée les démons en détruisant la nature.

Ashitaka est charmé par Princesse Mononoké. Il est gentil, héroïque parce qu'il protège la nature, a sauvé la nature, fait le bien, protège son village. Il a aussi sauvé la vie d'inconnus. Il a ôté la vie à deux samouraïs, mais il ne voulait pas les tuer. Il est contaminé par le mal. Il a aussi sauvé Dame Eboshi qui est pourtant responsable de son mal. Il fait preuve de bravoure. Il est aussi un peu comme Jésus-Christ puisqu'il veut combattre le mal en faisant le bien.

La grande vague de Kanagawa, estampe de Hokusaï. Katsushika Hokusai est un peintre japonais qui a vécu de 1760 jusqu’à 1849, pendant la période d’Edo.

La grande vague de Kanagawa, estampe de Hokusaï. Katsushika Hokusai est un peintre japonais qui a vécu de 1760 jusqu’à 1849, pendant la période d’Edo.

Séance 3 : jeudi 14 décembre 2017

Supports :

- Le Voyageur au-dessus d'une mer de nuages (1818) de Caspar David Friedrich

- The Pale Rider de Clint Eastwood (1985)

- La grande vague de Kanagawa de Hokusai (1830)

 

Le personnage veut en quelque sorte « se décrocher » du monde, se retrouver tout seul. Le voyageur n'est pour autant pas au sommet du monde parce que la montagne est plus haute que lui, et que la nature est plus grande dans le tableau de Friedrich. Cette peinture est romantique. Le fait que le personnage soit de dos nous permet de nous imaginer à sa place. C'est aussi un plan d'ensemble et d'une certaine manière une caméra subjective.

Dans The Pale Rider de Clint Eastwood, le plan utilisé est le plan panoramique et il permet de montrer la grandeur de la nature.

Dans l'estampe d'Hokusai, la vague représente la mort avec l'écume qui ressemble à des doigts crochus. Ses couleurs font penser à un fantôme. Elle est au premier plan. Elle semble immense face aux malheureux pêcheurs. A l'arrière-plan on aperçoit le mont Fuji qui représente la vie. La mort n'est qu'une étape de la vie. Le mont Fuji restera toujours à sa place alors que la vague disparaîtra à un moment donné.

Le Voyageur contemplant une mer de nuages, peinture à huile de Caspar David Friedrich. Conservé et exposé à la Kunsthalle de Hambourg, ce tableau a été composé à partir de 1818 et est, avec La Mer de glace, l'une des œuvres les plus célèbres du peintre.

Le Voyageur contemplant une mer de nuages, peinture à huile de Caspar David Friedrich. Conservé et exposé à la Kunsthalle de Hambourg, ce tableau a été composé à partir de 1818 et est, avec La Mer de glace, l'une des œuvres les plus célèbres du peintre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article