EPI lettres-SVT : Humain ou animal ? L'évacuation du KL-Natzweiler et les procès des responsables.

Publié le par Professeur L

Ancien KL-Natzweiler. Mémorial.

Ancien KL-Natzweiler. Mémorial.

1. Pourquoi les nazis décident-ils d'évacuer le camp de Natzweiler-Struthof en septembre 1944 ?

Dans les premiers jours de septembre 1944, devant l'avance des armées alliées, les nazis décidèrent d'évacuer le camp principal. Seuls quelques-uns restèrent à Natzweiler sous la garde d'un petit nombre de SS.

 

2. Où sont transférés les déportés ?

Les déportés sont transférés au camp de concentration de Dachau.

 

3. Quand l'armée américaine découvre-t-elle le camp ?

Le 25 novembre 1944 l'armée américaine pénétra dans le camp vide, premier témoignage de l'univers concentrationnaire nazi découvert par les Alliés à l’Ouest de l’Europe.

 

4. Combien y a-t-il eu de morts sur les 52 000 déportés ?

Le taux de mortalité a été très important. Entre 1941 et 1944, il y a eu 22 000 morts sur les 52 000 déportés, soit un taux de mortalité de 40%. Dans les camps annexes, la mortalité pouvait atteindre 80%.

 

5. Que deviennent Josef Kramer, le commandant SS du camp, les soldats SS et les médecins nazis qui ont pratiqué des expérimentations médicales sur des cobayes humains ?

Dès 1945, les Alliés jugèrent les plus hauts responsables de l'Allemagne nazie à Nuremberg. Ils organisèrent ensuite des procès séparés pour les SS de chacun des camps principaux. Josef Kramer, ancien commandant de Natzweiler et commandant de Bergen-Belsen, fut jugé par les Britanniques pour son rôle dans ce dernier camp. Les autres responsables SS de Natzweiler, arrêtés ou en fuite, furent jugés au cours des procès de Wuppertal, de Rastatt et de Metz.

Le 13 décembre 1945, Kramer est pendu à la prison de Hameln. 

A Wuppertal, en zone d'occupation britannique, sont jugés à partir de mai 1946, devant un Tribunal militaire, les SS accusés du meurtre de 4 femmes agents du SOE, le 6 juillet 1944, au camp de concentration de Natzweiler-Struthof.

Werner Rhode, médécin SS du camp, est condamné à mort et pendu en octobre 1946. Magnus Wochner, ancien responsable de la Gestapo est condamné à 10 ans de prison. Peter Straub, le chef du block crématoire est également condamné à mort et exécuté pour l'assassinat d'un aviateur britannique.

Les professeurs de médecine nazis Bickenback et Haagen, qui ont réalisé des expériences sur des déportés au camp de Natzweiler-Struthof sont interrogés  à Nuremberg dans le cadre du procès des médecins SS. Le 21 août 1947, 16 médecins nazis y sont reconnus coupables. 7 sont condamnés à mort, dont les docteurs Brandt et Sievers (qui n'était pas médecin mais administrateur de l'Ahnenerbe), leurs supérieurs hiérarchiques, qui sont exécutés.
Bickenbach et Haagen sont alors emprisonnés en France. En 1952, le Tribunal militaire de Metz les condamnent aux travaux forcés à perpétuité. En 1954, le jugement est cassé. Le Tribunal militaire de Lyon transforme la peine en 20 ans de travaux forcés. Ils sont tous deux libérés en 1955 et retournent en Allemagne. Le professeur Hirt, qui s'est suicidé en juin 1945, est condamné à mort par contumace. 

Block transformé en musée dans l'ancien camp de Natzweiler-Struthof.

Block transformé en musée dans l'ancien camp de Natzweiler-Struthof.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article