EPI lettres-SVT / Humain ou animal ? La déshumanisation au KL-Natzwiller-Struthof : quelques données

Publié le par Professeur L

L'ancien camp de Natzweiler-Struthof.

L'ancien camp de Natzweiler-Struthof.

  1. A quelle catégorie appartient ce camp ?

 

Ce camp est en catégorie 3. Cette catégorie désigne les camps les plus sévères.

 

 

  1. En quelle année a-t-il été construit ?

 

Le camp de Natzweiler-Struthof fut construit en 1941. Les premiers détenus, au nombre de 150, arrivent le 21 mai 1941 du camp de Sachsenhausen (camp ouvert à l'été 1936 au nord de Berlin). Le 23 mai 1941, 150 autres détenus de Sachsenhausen les rejoignent pour commencer la construction du camp sous la férule des SS. Les premiers déportés sont ainsi des détenus de Sachsenhausen, mais aussi de Dachau (Dachau, à côté de Munich, fut le tout premier camp de concentration nazi, ouvert le 21 mars 1933, soit moins de deux mois après l'accession d'Hitler au pouvoir) et de Buchenwald (camp ouvert en 1937, en Thuringe, à côté de Weimar).

Mais en réalité il a été décidé de construire un camp de concentration à cet emplacement dès 1940, peu après l'annexion de fait de l'Alsace-Moselle par l'Allemagne nazie. C'est le géologue colonel SS Blumberg qui découvre dès septembre 1940 un filon de granit rose au Struthof. Il est dès lors décider d'exploiter ce filon en creusant une carrière par une main-d’œuvre abondante et gratuite, fournie par les déportés. Tous les bénéfices de cette exploitation de la carrière par les déportés reviennent à la DEST (Deutsche Erd und Steinwerke), entreprise minière SS créée par Himmler en 1938.

La construction du camp est définitivement achevée en 1943, avec l'aménagement de la chambre à gaz et  la construction du four crématoire, des salles d'expérimentation médicale, et de la prison.

Le camp-souche compte ainsi :

- deux enceintes de clôtures de fil barbelé (la première est électrifiée à 380 volts), d'une hauteur de 3 mètres. Une troisième enceinte extérieure délimite le périmètre de sécurité comme zone interdite.

- 17 blocks : un block ou baraquement fait 12,50 mètres de large et 44 mètres de long. Parmi ces block, on a 15 blocks en bois (6 dortoirs, 5 pour l'infirmerie, 1 pour les malades du typhus, 1 bureau, 1 cuisine, 1 de quarantaine), 2 blocks en dur (1 block cellulaire de 20 cellules et 12 cachots, 1 block crématoire).

- 8 miradors : chaque mirador fait 10 mètres de hauteur, 3m30 de large, 3m40 de long (soit 12 mètres carrés). Chaque mirador est équipé de projecteurs très puissants.

 

  1. Où se situe-t-il ?

 

Il se situe à 60 km à l'ouest de Strasbourg, en Alsace, en France. A l'époque, en 1941, l'Alsace avait été annexée par l'Allemagne nazie, et était donc considérée comme un territoire allemand. Le camp fait 4,5 hectares. Il se situe à 800 mètres d'altitude.

 

  1. Que nous apprend le climat sur les conditions de vie dans le camp ?

Le camp est orienté vers le nord-est/sud-ouest. Il est particulièrement exposé aux vents glacés du Nord, sur un versant à forte déclivité (20%).

Les conditions de vie en été, en automne et en hiver sont dures car en été, il fait trop chaud, en automne les pluies sont fréquentes et en hiver il fait trop froid, puisque les températures vont jusqu'à – 20 degrés, et on a jusqu'à 1m50 de neige. A cela s'ajoute le vent qui est glacial. En été il on est en plein soleil et il n'y a pas d'ombre.

 

 

  1. A quelle gare arrivent les déportés ?

 

Les déportés arrivent à la gare de Rothau, à 8 km du camp. Les déportés arrivent au camp à pieds. Les plus faibles sont acheminés en camion, pour être plus rapidement éliminés.

 

 

  1. Comment les déportés accèdent-ils au camp ?

 

Les déportés pour accéder au camp doivent emprunter une route qui a été construite par les premiers déportés.

 

 

  1. Combien y-a-t-il de déportés dans ce camp ? Combien de nationalités ?

 

52 000 déportés sont passés par le camp de Natzweiler-Struthof. Il y a 30 nationalités. Les déportés résistants viennent de tous les pays européens envahis par les nazis. A cela s'ajoutent les Témoins de Jéhovah et les Tziganes.

 

L'ancien camp de Natzweiler-Struthof.

L'ancien camp de Natzweiler-Struthof.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article