Germinal de Zola, première partie du roman synthétisée par Kacper

Publié le par Professeur L

Tout d’abord, la première partie du roman se déroule aux mines de Montsou, où le personnage principal Etienne Lantier réussit à trouver du travail dans les mines, auprès de la famille Maheu. La famille Maheu est composée de 12 membres : Bonnemort (le plus vieux), c’est le premier membre de la famille Maheu qu’Etienne va rencontrer ; Guillaume, le bisaïeul de Bonnemort ; Nicolas, le père de Guillaume ; Toussaint, fils de Bonnemort ; Catherine, petite-fille de Bonnemort, sœur d’Alzire, de Zacharie, de Jeanlin, de Léonore, d’Henri et d’Estelle, la petite dernière de trois mois.

Ensuite, la présence d’un personnage mystérieux m’intrigue : le Voreux, qui désigne la bouche de la mine.

La famille Maheu vit dans un quartier de maisons ouvrières nommé le coron, où ils sont 240. La famille travaille pour la Compagnie des mines de Montsou depuis 106ans. La Compagnie des Mines prend prétexte de la crise économique pour diminuer les salaires des ouvriers. Ceux-ci sont donc très peu payés.

Les conditions de vie sont médiocres, dues au manque de budget des familles et à la diminution des salaires par la Compagnie. Les conditions de travail dans les mines sont effroyables, car les ouvriers se lèvent très tôt, dans le froid et la nuit, pour accomplir une tâche ingrate, difficile et dangereuse. Bonnemort explique même que les câbles d’ascenseurs peuvent casser en descendant vers la mine, ce qui met la vie des mineurs en danger. Le vieux Bonnemort crache d’ailleurs du charbon à force de passer sa vie dans la mine, en respirant les poussières de charbon. Dans la mine, les températures peuvent atteindre jusqu’à 35 degrés. Les positions pour travailler sont inconfortables, ce qui nécessite plus d’efforts physiques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article