Apollinaire abécédaire Dédier

Publié le par Professeur L

Gustave Moreau, les Muses quittent leur père Apollon pour aller éclairer le monde. 1868. Musée Gustave Moreau, Paris, France.

Gustave Moreau, les Muses quittent leur père Apollon pour aller éclairer le monde. 1868. Musée Gustave Moreau, Paris, France.

Dédier : dans ce recueil Apollinaire aborde principalement le thème de la guerre et de l'amour. Il évoque la mort de ses compagnons de tranchée, de ses camarades qui étaient ses meilleurs amis. Mais il éprouve également le manque envers les femmes qu'il aime (Lou et Madeleine principalement). C'est donc tout naturellement qu'il dédie certains de ses poèmes à ses confrères et à ses bien-aimées. Par exemple le poème « La nuit de 1915 » est dédié à Lou ou encore « De la batterie de tir » est dédié au maréchal des logis Bodard. Enfin, on peut même remarquer qu'au début du recueil, Apollinaire dédie ce livre au plus ancien de ses camarades René Dalize, mort le 7 mai 1917.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article