Apollinaire abécédaire Gai

Publié le par Professeur L

Robert Delaunay, Rythme, joie de vivre, 1930. Centre national d'art et de culture Georges Pompidou, Paris, France.

Robert Delaunay, Rythme, joie de vivre, 1930. Centre national d'art et de culture Georges Pompidou, Paris, France.

Gai : Apollinaire rajoute à ses textes de la gaîeté en développant le champ lexical de l'amourn en évoquant les femmes, et en associant des termes joyeux et des phrases évoquant les atrocités de la guerre. Il rajoute aussi des termes musicaux comme « La mitrailleuse jour un air à triple croches ». Ou encore avec le poème « Le musicien de Saint-Merry », où il rassemble les gens de toutes les classes sociales autour d'une même chanson.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article