Apollinaire abécédaire Guerre

Publié le par Professeur L

Félix Vallotton, Verdun, 1917. Musée de l'Armée, Paris, France.

Félix Vallotton, Verdun, 1917. Musée de l'Armée, Paris, France.

Guerre : tout d'abord les noms de parties du recueil (sauf « Ondes ») appartiennent au domaine militaire : « Etendards », « Lueurs de tirs »...Tout au long des poèmes, le poète nous raconte des moments différents de la guerre. Dans « A Nîmes », il décrit son engagment dans l'armée. Dans « Deuxième canonnière conducteur » Apollinaire évoque l'avancement d'une canonnière vers le front accompagnée de son régiment. Enfin, dans ces poèmes, on retrouve le champ lexical de la guerre : « canonnière », « canon », « officier », « fantassins », « salves », « rafales », « obus », « tranchée ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article