Apollinaire abécédaire Mélancolique

Publié le par Professeur L

Melencolia I ou La Melencolia est le nom donné à une gravure sur cuivre d'Albrecht Dürer datée de 1514. Le titre est pris de l'œuvre où il apparaît comme un élément de la composition. Melencolia I est souvent considéré comme faisant partie d'une série, Meisterstiche, comprenant également Le chevalier, la mort et le diable (1513) et Saint Jérôme dans sa cellule (1514).  Cette œuvre d'une richesse symbolique exceptionnelle a fait l'objet d'un grand nombre d'études.

Melencolia I ou La Melencolia est le nom donné à une gravure sur cuivre d'Albrecht Dürer datée de 1514. Le titre est pris de l'œuvre où il apparaît comme un élément de la composition. Melencolia I est souvent considéré comme faisant partie d'une série, Meisterstiche, comprenant également Le chevalier, la mort et le diable (1513) et Saint Jérôme dans sa cellule (1514). Cette œuvre d'une richesse symbolique exceptionnelle a fait l'objet d'un grand nombre d'études.

Mélancolique : dans le recueil, le poète se lamente de la perte de ses compagnons et des personnes qu'il aime. Dans « Ombre », il se lamente de la perte de ses compagnons morts à la guerre. Il exprime sa peine car il ne peut plus rien partager avec eux (vers 11 et 12) : « Ombre vous rampez près de moi / Mais vous ne m'entendez plus ». Dans « La colombe poignardée et le jet d'eau », Apollinaire fait un tombeau, un hommage, aux femmes et aux amis qu'il a perdus. Ce calligramme s'inscrit dans les registres lyrique et élégiaque car il exprime sa peine à travers des larmes et des pleurs : « pleure et qui prie », « le jet d'eau pleure sur ma peine ». L'allitération en -p insiste sur la douleur du poète.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article