Apollinaire abécédaire Souvenir

Publié le par Professeur L

Guillaume Apollinaire, "Hommage à Lou", Calligrammes, 1918.

Guillaume Apollinaire, "Hommage à Lou", Calligrammes, 1918.

Souvenir : Apollinaire se remémore beaucoup le visage de ses amis et amantes. On a l'impression qu'il apprécie beaucoup plus son passé que son présent. Il évoque fréquemment sa famille : « Je revois mon père », « Je revois ma sœur au rire en folie ». Il décrit aussi les plaisirs qu'il avait avant la guerre. Dans le poème intitulé « C'est Lou qu'on la nommait », on remarque bien cette opposition entre le passé et le présent : « les loups jadis étaient fidèles/Mais aujourd'hui les temps sont pires ». Cette opposition entre le passé et le présent recoupe l'opposition entre la fidélité des loups et l'infidélité de Lou en temps de guerre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article