"Parfum exotique" de Charles Baudelaire par Aloïs

Publié le par Professeur L

"Parfum exotique" de Charles Baudelaire par Aloïs

Le poème de Charles Baudelaire intitulé "Parfum exotique" est en alexandrin. C'est un sonnet car ce poème est composé de deux quatrains et de deux tercets. Les rimes sont embrassées dans le premier quatrain. Elles sont ensuite suivies comme dans le premier tercet, et elles sont croisées à la fin du deuxième tercet.

Dans ce poème, plusieurs sensations sont évoquées, comme par exemple l'odorat et le toucher grâce au vers 2 : "l'odeur de ton sein chaleureux". Les mots "éblouissent", "feux", "soleil" insistent sur la vue qui est associée à la chaleur. La vue provoque donc le toucher : on peut dire qu'il y a une correspondance entre les sensations. Dans ce poème se trouvent aussi l'ouïe et le goût. L'ouïe est qualifiée grâce au groupe nominal "le chant des mariniers", et le goût est décrit grâce aux "fruits savoureux" (vers 6).

Paul Gauguin,  Ea haere ia oe (A haere ia oe), Où vas-tu ? II, 1892, Musée de l'Hermitage, Saint-Petersbourg, Russie.

Paul Gauguin, Ea haere ia oe (A haere ia oe), Où vas-tu ? II, 1892, Musée de l'Hermitage, Saint-Petersbourg, Russie.

Ce qui provoque toutes les sensations évoquées par le poète, c'est sa femme : Jeanne Duval, qui le fait rêver. Il rêve qu'il est une île paradisiaque, grâce aux "rivages heureux". Cette île paradisiaque nous est décrite comme une île où les habitants vivent dans l'oisiveté, c'est-à-dire qu'ils vivent une vie de loisir et de plaisir. C'est une île où les hommes sont beaux, comme le prouvent les mots suivants : "des hommes dont le corps est mince et vigoureux", et où les femmes sont vraies, franches, honnêtes, sincères. Les habitants vivent en harmonie avec la nature.

Mais la rêverie l'amène à penser à un port. On passe ainsi dans ce poème d'une rêverie érotique à une rêverie exotique. Ce passage est marqué par la mise en scène de l'apogée du plaisir, le paroxysme du désir. On passe de la rêverie érotique à la rêverie exotique grâce à la pensée du port. On peut dire aussi que c'est une rêverie spirituelle, car les correspondances entre les sens ouvrent la conscience du poète à un autre monde, fait de volupté, infini. Les correspondances entre les sens font entrevoir un monde caractérisé par l'unité et l'infini.

"Parfum exotique" de Charles Baudelaire par Aloïs

En conclusion, ce qui a permis au poète de favoriser l'inspiration est son amante Jeanne Duval, qui joue donc le rôle de la muse. C'est un poème lyrique, parce que Charles Baudelaire exprime ses sentiments personnels et intimes grâce au rêve érotique qui se transforme en rêverie exotique. Les sensations font l'objet d'une évocation jouissive et le plaisir extrême provoqué notamment par le parfum et la musique ouvre au poète les portes de la perception.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article