Lycéens au Cinéma : Rêves d'or de Diego Quemanda-Diaz. Chanson de Bruce Springsteen.

Publié le par Professeur L

Année scolaire 2019-2020 – Lycée Cassini (Clermont-de-l’Oise)

Niveau seconde – Lycéens au Cinéma

Rêves d’or de Diego Quemada-Diez

Ouverture : Bruce Springsteen, “The Ghost of Tom Joad”(1995)

 

            Tom Joad est le héros du livre Les Raisins de la colère de John Steinbeck. L'intrigue se déroule pendant la Grande Dépression (la Grande Dépression est une période qui débute lors du krach de 1929 et qui se termine par le début de la Seconde Guerre mondiale, en 1939) et le lecteur suit les aventures d'une famille pauvre de métayers, les Joad, qui est contrainte de quitter l'Oklahoma à cause de la sécheresse, des difficultés économiques et des bouleversements dans le monde agricole. Alors que la situation est presque désespérée, les Joad font route vers la Californie avec des milliers d'autres Okies (habitants de l'Oklahoma), à la recherche d'une terre, d'un travail et d'un avenir.

            Cette chanson a été reprise par Rage Against the Machine, Solas et Junip.

 

Men walking along the railroad tracks
Going someplace, there's no going back
Highway patrol choppers coming up over the ridge
Hot soup on a campfire under the bridge
Shelter line stretching around the corner

 

Welcome to the new world order
Families sleeping in the cars in the southwest
No home, no job, no peace, no rest

Well the highway is alive tonight
But nobody's kidding nobody about where it goes
I'm sitting down here in the campfire light
Searching for the ghost of Tom Joad

He pulls a prayer book out of his sleeping bag
Preacher lights up a butt and he takes a drag
Waiting for when the last shall be first and the first shall be last
In a cardboard box beneath the underpass
You got a one-way ticket to the promised land
You got a hole in your belly and a gun in your hand
Sleeping on a pillow of solid rock


Bathing in the city's aqueduct

Well the highway is alive tonight
Where it's headed, everybody knows
I'm sitting down here in the campfire light
Waiting on the ghost of Tom Joad

Now Tom said, "Mom, wherever there's a cop beating a guy
Wherever a hungry newborn baby cries
Where there's a fight against the blood and hatred in the air
Look for me, Mom, I'll be there
Wherever somebody's fighting for a place to stand

 

 

Or a decent job or a helping hand
Wherever somebody's struggling to be free
Look in their eyes, Ma, and you'll see me"

Well the highway is alive tonight
But nobody's kidding nobody about where it goes
I'm sitting down here in the campfire light
With the ghost of old Tom Joad

 

Traduction The Ghost of Tom Joad - Bruce Springsteen

Des hommes marchent le long de la voie ferrée
Et se rendent là d'où on ne revient pas
Des motos de patrouille routières arpentent la crête
Le bouillon au feu de camp sous le pont

La file pour l'abri s'étend jusqu'au coin de la rue
Bienvenu au nouvel ordre mondial
Des familles dorment dans leur voiture dans le Sud-Ouest
Pas de foyer, pas de travail, pas de paix, pas de repos

L’autoroute prend vie ce soir
Mais personne ne plaisante sur le lieu où elle mène
Je suis assis, à la lueur du feu de camp
Cherchant le fantôme de Tom Joad

Il tire une Bible de son sac de couchage
Le prêtre allume un mégot et tire une bouffée
Attendant le moment où les derniers seront premiers et les premiers seront derniers

Abrité par un carton, dans le passage souterrain
Tu as un aller simple pour la terre promise
Le ventre creux, un flingue à la main
Ton oreiller est fait de pierre
Tu te baignes dans les fontaines publiques


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article