Les réseaux sociaux : synthèse de Margot

Publié le par Professeur L

Les réseaux sociaux : synthèse de Margot

    Tout d’abord, les réseaux sont un espace où de multiples partages peuvent avoir lieu, on peut partager une partie de notre vie avec des photos ou encore nous pouvons échanger à travers des chats. C’est donc un lieu favorisant le partage plus abordable pour les personnes ayant du mal à s’ouvrir au monde  ou qui se sentent mal. C’est ce que montre la série 13 Reasons why  dans laquelle l'héroïne, Hannah, qui se livre sur son mal-être, sur ses émotions via les plateformes en ligne. Hannah persécutée, c’est pour elle un moyen de se livrer, de vider son sac sur le calvaire que la jeune fille vit au quotidien.

     Ensuite, les réseaux sociaux sont également une plateforme favorable à la socialisation. En effet ce moyen de communication est facile d'accès et aide les personnes introverties à   s’ouvrir au monde. C’est le cas des Otaku au Japon qui se sentent exclus de la société et qui s’enferment alors pour jouer en ligne ou encore communiquer sur des plateformes en ligne. En effet le nom Otaku signifie “murés” ce qui  prouve bien que ce sont des personnes reculées et exclues .C’est d’ailleurs ce que montre Antonio Casilli dans LES LIAISONS NUMÉRIQUES Ce qui prouve que les réseaux sociaux favorisent la socialisation entre les personnes.

Les réseaux sociaux : synthèse de Margot

     Enfin, les plateformes de communication aident et facilitent l'adhésion à un  d’appartenance. En effet ces plateformes sont propices au partage d’informations et à l’interaction entre les individus de même groupe qui ont les mêmes centres d'intérêts. C’est ce que met en avant Isabelle Compiègne dans son livre La société numérique en question(s) ; elle ajoute qu’il y a plusieurs catégories de groupes d’appartenance. Ces groupes peuvent être spécialisés ou généraux ou encore fonctionnels ou solidaires. En somme elle nous confirme bien que les réseaux sociaux encouragent la circulation d’informations et la création de groupes d’appartenance qui peuvent aider les personnes les plus timides à entretenir une vie sociale.

Les réseaux sociaux : synthèse de Margot

        Les réseaux sociaux peuvent être une échappatoire pour certains mais d’autres en abusent pour déverser leur haine ou leur manque de confiance en eux. Ce qui provoque malheureusement des drames : c’est ce que la série 13 Reasons why diffusée sur Netflix a mis en avant. En effet le personnage dénommé Hannah s’est suicidé à cause du cyber harcèlement qu’elle subissait à cause d’une seule photo personnelle qui s'est malencontreusement retrouvée sur les réseaux sociaux. Ces paroles et ces actes qui ont paru comme anodins par ses harceleurs se sont révélés tragiques. Cette série dénonce en tout point la notion d’isolement à cause des réseaux sociaux.

     De plus, nous pouvons aborder la notion d’isolement en nous appuyant sur l’exemple des otaku qui se sont “murés” pour faire face à un système politique dont ils ne partageaient pas les convictions. De ce fait ils se sont enfermés et ont coupé tous liens sociaux physiques avec l'extérieur, le seul moyen pour eux de communiquer sont les réseaux sociaux. Ce phénomène pose problème car si tout le monde faisait comme les otakus il n’y aurait plus aucun lien social physique entre les individus.

Les réseaux sociaux : synthèse de Margot

    Enfin, les réseaux sociaux favorisent les comportements égoïstes et intéressés. En effet dans le texte de Jean-François Dortier, il compare le comportement des utilisateurs de réseaux sociaux au comportement des animaux. Il souligne le fait que certains traits comportementaux sont semblables mais que d’autres traits diffèrent. Notamment les humains sont dotés d’une morale, ils savent faire la différence entre le bien et le mal. Mais dans ce cas, Jean -François Dortier apporte que les actes humains ne sont pas tous purement altruistes, il avance l’exemple de Bill Gates qui offre une partie de sa richesse à une fondation, il pense que cet acte est fait pour se racheter aux yeux de l’opinion publique. 

Les réseaux sociaux : synthèse de Margot

En somme, les réseaux sociaux ont deux facettes. L’une est positive car elle permet la communication et le partage d’informations. L’autre dégrade le climat social et favorise l’isolement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article