La cave interdite de Justine

Publié le par Professeur L

 Justine                                    

                                               LA CAVE INTERDITE.


 


Emilie était une jeune collégienne dévorée par la curiosité. Elle explorait tous les moindres recoins de sa maison. Sauf la cave : ses parents lui avaient interdit. Un jour ses parents allèrent au supermarché. La jeune fille voulut aller dans la cave. Elle rentra et tout à coup elle ne vit plus rien. Que de l'obscurité. Elle eut trop peur alors elle partit. Mais arrivée à la porte, elle ne pouvait plus sortir. Elle demandait un code. Emilie disait tout ce qui lui sortait par la tête. Mais elle ne s'ouvrit point. Alors elle décida de visiter la cave. Elle vit une grande cuisine exactement comme la leur. Elle entendit un bruit étrange puis les sons de deux voix qui semblaient discuter ensemble. Elle se dit tout bas:

            « Mais je reconnais ces voix : ce sont celles de mes parents ! »

Toute choquée elle s'assit en s'appuyant sur le mur. Emilie entendu crier:

« Il y a quelqu'un, dépêche-toi de tout ranger ».

La jeune collégienne courut. Elle sortit et attendit une prochaine fois que ses parents sortent comme d’habitude. Cela  n’allait pas être difficile.

 

            Le lendemain matin, Emilie se réveilla. Ses parents n'étaient pas là. Il y avait un mot sur la table :

« Emilie on est parti au supermarché. Ne nous attends pas pour manger, on rentrera vers dix-sept  heures. »

 

            La jeune collégienne se prépara pour aller refaire une nouvelle tentative. Arrivée au fond de la cave, Emilie vit ses parents. Sa mère était dans le fauteuil avec un bébé dans ses bras et son père était en train d'attaquer une victime. Ce qu' Emilie découvrit la fit pâlir d'effroi. Elle était affolée, angoissée, effrayée. Jamais elle n'aurait cru se retrouver dans une pareille situation. Pourquoi ses parents lui avaient- ils caché l'atroce vérité? Pourquoi lui avaient-ils caché qu'elle n' était pas fille unique? Allait-elle être la prochaine victime de  ses propres parents? Son père était plein de sang avec une grande cape noire et de grandes dents pointues. Sa mère avait aussi de grandes dents pointues. Le pire était que il y avait trois vampires car même le petit avait des  dents pointues et se nourrissait d'êtres vivants. Ils étaient aussi blancs que la neige.

Cependant, le sang commençait à attirer Emilie irrésistiblement. Comment allait-elle réagir auprès de ses parents ? Désormais, elle savait que plus rien ne serait comme avant. Son existence entière connaissait un bouleversement irrémédiable. Elle ne pouvait plus parler à ses parents sans voir le vampire qui se cachait en eux. Fallait-il se résigner à mener une double vie, humaine le jour, vampire la nuit ? Elle se demandait s’ils avaient des pouvoirs. Elle regardait l'heure : il était déjà seize heures trente. Il fallait qu'elle trouve où était la sortie. Et elle courut dans sa chambre pour faire le point sur ce qu’elle avait vu.

 

            Ses parents rentrèrent. Emilie était blanche comme un mort. Elle avait  peur d'être mangée. Elle voulait en parler à ses parents mais comment ?

 

« Maman, papa  dit la jeune collégienne.

- Qu'est-ce qu’il y a ?  demandèrent-ils.

-  Ba, non, rien, rien. Je vais dans ma chambre » dit –elle.

 

            Elle était allongée dans son lit. Elle ne comprenait point. Comment faisaient-ils pour rentrer par la porte d'entrée s’ils ne sortaient pas de la cave ? Peut-être par un passage secret. Elle doutait pour le dire à ses parents ou non.

« Voilà j'ai été dans la cave, dit-elle en hésitant.  

- On t'avait dit de ne pas y aller. Qu’as-tu vu exactement ? interrogèrent ses parents, furieux et angoissés.

- Ba, ba rien… » dit -elle

-  Arrête de mentir, ordonnèrent-ils. » 

 

             Elle courut à toute vitesse pour aller voir sa meilleur amie. Ses parents furent troublés car ils se rendirent compte du trouble de leur fille. C’est pourquoi ils la poursuivaient.

«  Dépêchons-nous ! Si elle le dit aux autres,  que va-t-il se passer ? » dit son père.

Emilie tomba. Elle s'était tordu la cheville. Sa mère Lucie et son père Cameron ramassèrent leur fille et dirent :

« Ca va, nous savons que tu connais notre véritable nature, dirent ses parents.

- Oui à part que j'ai mal à ma cheville,  répondit- t-elle. Et il n’ y a rien à expliquer, vous êtes des monstres » cria-t-elle dans la rue.

- Viens, on va te soigner, on ne va pas te faire de mal, tu es notre fille quand même, expliqua Lucie.

-  Ba si tu peux car tu fais du mal à des gens en les mangeant » dit Emilie en hurlant.

- Oui, mais ils sont déjà morts, expliqua Lucie en coupant la parole à Emilie.

 - C'est pas une raison, ils sont morts, laisse les en paix, dit Emilie.

- Pourquoi vous ne me l'avez pas dit? Demanda-t-elle. 

 -On ne savait pas comment tu réagirais. » expliquèrent ses parents.

 

            Après la découverte d’Emilie, toute la famille ne se cachait plus aucun secret. Et ils  lui dévoilèrent un autre secret : c'est qu’elle aussi pouvait devenir un vampire. Emilie avoua qu'elle n'avait jamais pensé à tous les aspects positifs de la vie de vampire et qu'elle bouillonnait d'impatience à l'idée de découvrir progressivement tous ses nouveaux pouvoirs : se transformer  en chauve-souris, sucer le sang des vivants et vivre la nuit.

           

            Emilie demanda si elle pouvait rencontrer sa petite sœur et connaître le code pour entrer et sortir de la cave . Ils répondirent favorablement mais à la condition de ne pas en parler aux autres. Le code était : « Emilie ».

« Vous pourrez arrêter de mordre les morts? demanda Emilie.

-  Non, désolé, répondirent ses parents.

-  Pourquoi ? Toi tu ne voudrais pas qu'on te mange,  rétorqua Emilie.

-  Mais tu verras, tous les vampires doivent se nourrir de sang, expliquèrent ses parents.  

-  Tu les trouves où? Demanda Emilie.

-  Viens, tu vas aller chasser ton premier mort ! » répondit son père.

 

            Son père, sa mère et Emilie partirent à la recherche de quelqu'un. Emilie courut vite sur un bel homme qui marchait dans la rue. Elle le frappa à mort en se jetant sur lui et suça son sang. Elle adorait : elle était devenue une vampire.  

  

                                        Fin

 

Choix de l'image:

 

j'ai choisi cette image car elle me rappelle le fantastique de notre histoire et a la fin du texte les parent de la jeune collégienne avoua que cet des vampire et que si elle voulais bien le devenir. Ses parents lui demanda si elle voulu essayer de mordre un vampire. Elle accepta et elle adora le sang.

 

 

 


           

 


             

 

 

 

 

Commenter cet article