Les usines par Jean-Gabriel

Publié le par Professeur L

Ici, sous des tonnes de fer
Gronde un bruit sourd comme le tonnerre
Dans cette usine au beau milieu des machines
Se cachent des êtres vivants, des hommes

Dans cette jungle de métaux
Entre faucilles et marteaux
Des silhouettes se dessinent
A l'ombre de ces machines

Mais derrière ces étincelles, ce bruit, cette fumée
Dans cette usine se cache la souffrance
De ces ouvriers obligés de travailler
Pour survivre !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maletras Anaïs 08/10/2009 23:25


Quel souriir .. ! XD


Maletras Anaïs 08/10/2009 22:47


ok merci
a demain & bonne soirée


Professeur L 08/10/2009 22:56



Bonne soirée et à demain !


Maletras Anaïs 08/10/2009 22:28


Nan c'est pas sa la question XD
C'est de quelle époque date le texte freres humains


Professeur L 08/10/2009 22:33



D'accord. Mea culpa.
Il s'agit de savoir de quelle époque historique le texte date : préhistoire, antiquité, moyen-âge, époque moderne ?
Le vocabulaire du poème devrait t'aider. Je l'avais dit en cours, et cela a été rappelé par l'exposé de Gregory et Dylan.
Bien amicalement,
Monsieur LANUSSE

PS : tu peux aussi faire des recherches sur Internet, en tapant François Villon...



Valentin 08/10/2009 21:02


Bonsoir Mr L.
Dites, qu'est-ce que c'est une ballade déjà svp ?
Merci Au Revoir.


Professeur L 08/10/2009 21:45



Bonsoir Valentin,

La réponse se trouve dans la synthèse sur Frères humains de François Villon.



Maletras Anaïs 08/10/2009 20:55


Maiis la réponse n'est pas dans la synthese ..


Professeur L 08/10/2009 21:44


Si je me souviens bien, la question 3 est la suivante : qui est l'auteur de Frères humains ? La réponse se trouve dans le support.


Maletras Anaïs 08/10/2009 20:29


Bonjour monsieur c'est pour vous demandez c'est quoi la reponse pour la question 3) pour le control de demain car on l'a pas marqué dans la Synthese =/ Aurevoir & Bonne soirée


Professeur L 08/10/2009 20:51



Bonsoir Anaïs,

Toutes les réponses sont dans les synthèses. La réponse à la question 3 a fait l'objet d'un exposé, et se trouve dans le support d'une séance.
Je ne peux pas t'en dire plus.
Bien amicalement,
Monsieur LANUSSE



HAUDECOEUR Justine 08/10/2009 18:09


Bonjour, Séance 3: Mercredi 7 octobre 2009 Support: Michèle Zaoui,"Vie et engloutissement d'un gâteau dominical" Objectif: Comprendre l'autoportrait,la personnification et le mélange de récit et de
description. Ce texte est un autoportrait car le protagoniste et narrateur, le gâteau,se décrit : "quelques cuillerées de mousse(...)coulis grenat versé d'un broc". C'est plus précisément un
bavarois à la framboise:"je suis un bavarois à la framboise,léger,pas trop sucré". Il se décrit physiquement. Mais grâce aux mots du texte, on peut aussi le décrire moralement. En effet,on peut
dire que ce gâteau est vaniteux:"on me préfère à mes ancêtres "tout au beurre"."ma valeur","j'y découvre(...)je suis vexé","stoïque". Dans ce texte,l'auteur anime un objet:le gâteau.C'est une
personnification,car le gâteau s'adresse à nous comme si c'était une personne.Ce gâteau raconte aussi sa vie,sa naissance("je suis né"),son habillage(il est décoré),son voyage et sa nuit dans le
réfrigérateur,et son exposition dans la vitrine. Ce texte est donc aussi un récit. Enfin,ce texte est comique.L'auteur à inventé des mots à l'aide d'un suffixe: "enchantillés, ennougatinisés" à
côté de mots qui existent déjà dans la langue française:"enrubannés,endimanchés". Ce texte est également amusant grâce à la personnification. On a l'impression d'être à la place du gâteau quand il
dit "je". L'orgueil du gâteau ridicule.


Professeur L 08/10/2009 20:52



Bonsoir Justine,

Merci pour ce très bon travail. Tout est presque parfait : il manque seulement le verbe dans la dernière phrase. Un oubli ou une faute de frappe peut-être ?
Tu as donc 19/20.
Bien amicalement,
Monsieur LANUSSE



vincent 02/10/2009 19:39


pas mal


Professeur L 02/10/2009 21:54



Oui, il y a de bons passages.