Bonjour ma belle par Quentin et Mario

Publié le par Professeur L

Bonjour ma belle,

Je t'écris ces quelques lignes afin que tu comprennes l'horreur de la guerre.
Comment te dire ? Quels mots trouver ?
J'ai juste à te dire que dans les tranchées, sur le front, c'est des ruisseaux de sang qui coulent sur le terrain. On ne peut marcher sans écraser un cadavre. Mes amis, mes compagnons se font tuer les uns après les autres par les obus et les balles allemandes. Mon ami a été tué par un obus devant mes yeux. Son corps était répandu sur moi. Après cet événement, j'ai été découragé, apeuré, choqué, terrorisé puis transformé. Pour tenir le coup, je me rappelle inlassablement toutes les choses et les bons, les très bons moments passés près de toi.
Voilà, c'est tout ce que je peux te dire, j'espère qu'un jour je revivrai encore de bons moments avec toi. Te souviens-tu du temps où à chaque sortie, au retour, tu étais folle de me revoir ? On s'amusait bien. A mon retour de la guerre on fera la même chose.

Ton homme, Manec

Commenter cet article