Ce sont des êtres si jeunes par Jessica et Vincent

Publié le par Professeur L

Ce sont des êtres si jeunes, ces enfants
Que l'on enlève à leurs parents ;
Toutes ces familles déchirées,
Tous ces enfants maltraités à l'armée.
Ils subissent tous ces blessures,
En silence toutes ces tortures,
Dans l'artillerie comme à la boucherie
Aucun d'eux ne rit,
En prenant part à cette magnifique guerre,
Tous ces enfants que l'on transforme en militaires,
L'un d'eux meurt à chaque seconde
Au combat dans tout le monde,
Comme en enfer,
Comme en guerre,
Combien d'entre eux ont péri
Pour leur chère mère patrie ?
Combien de fois par jour ils doivent franchir des barrières
Pour aller de l'autre côté, au-delà des frontières ?
Combien d'entre eux meurent
Tandis que d'autres pleurent ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sophiie 4eme E 15/11/2009 16:07


J'ai fini la punition vous l'aurez demain si je ne l'oublie pas xDeii


Professeur L 15/11/2009 16:59



Si tu l'oublies je double la punition.

Bien amicalement,

Monsieur LANUSSE



Sophiie 4 eme E 15/11/2009 14:56


mais moi dans mon classeur la proposition subordonée fait que 3 ou 4 lignes pas plus . donc jcopie sa dix fois ?
ok


Professeur L 15/11/2009 15:30



Oui.



Sophiie 4eme E 15/11/2009 14:45


Ouii jvai la faire mes j'avait demandé des cahiers met je n'avait pas pu aller les cherchers ...


sophiie 4eme E 15/11/2009 14:23


Bonjour monsieur
je vois pas du tout la punition que je doit faire car dans vocabulaire ben mes fiches s'arretent a " La proposition surbordonée relative " et " le pronom relatif " .
jai pas ratrapé donc je ne peut pas faire la punition . . .


Professeur L 15/11/2009 14:25



Dans ce cas tu recopies 10 fois ce que tu as écrit sur la  proposition subordonnée relative.
Je précise que tu n'as pas le droit de ne pas rattraper les cours quand tu es absente. Quand on est absent, le premier devoir est de rattraper son travail.
Tu n'as aucune excuse.
Tu fais ta punition.



Sophie 4eme E 12/11/2009 21:49


D'accord ouii j'était absente ce jour là
met bon je les pris de laura la feuille donc elle a pa tout copier laura
 essayer de me noter sur ce que j'ai fait .. ?


Professeur L 12/11/2009 22:44



Non, désolé, il me faut la totalité du travail.
A toi de rattraper le cours sur un camarade qui possède la totalité de la synthèse collective.
Bien amicalement,
Monsieur LANUSSE



sophie 4eme E 12/11/2009 20:26


Sinthèse sur charles baudelaire ..


- Ce texte est un poème.Mais ce poème n'est pas écrit en vers. Il est écrit en prose. C'est un récit. Les personnages principaux sont le narrateur ( celui qui raconte , celui qui dit " je ") la
femme et la famille pauvre , un père et ses deux fils. Le naratteur ressent pour la femme à la fois del'amour et de la haine : " Je vous hais aujourd'hui " , " nous avions passer ensemble une
longue journée qui m'avait paru courte. Cher amour. L'auteur utilise des superlatifs pour exprimer ses sentiments amoureux et son admiration " yeux si beaux et si bizarement doux". Le texte va
expliquer pourquoi il la deteste. L'auteur utilise un flash-back. ( vision du passé ) pour expliquer son sentiment de haine. C'est pourquoi le premier paragraphe est au présent alors que le reste
du texte est au passé simple (" voulûtes ") à l'imparfait et au plus que parfait.
Dans le sixième paragraphe , l'auteur utilise le point de vue du narrateur. Il ressent un sentiment mêlé de pitié, de compassion. A la fin du texte on adopte le regard de la femme. Son regard
exprime de la haine et du dégoût.
Ce texte est un poème en prose car il s'agit d'un petit récit ( une page qui contient :

1. un language soutenu
2. de la musicalité ( alitérations et anonances)
3. des figures de styles nombreuses ( comparaison, hyperbole, personnification, énumération).







Voilà ....


Professeur L 12/11/2009 21:36



Bonsoir Sophie,

Je ne peux pas te noter car il manque des parties dans la synthèse (peut-être étais-tu absente ce jour-là ?).
Il faudra combler ce qui manque.
Bien amicalement,
Monsieur LANUSSE