Commentaire de "They don't care about us" par Sandra

Publié le par Professeur L

Dans ce clip, Michael Jackson dénonce les discriminations, le racisme et les inégalités que subissent les minorités. Il évoque dans sa chanson Martin Luther King et Roosevelt, deux personnes qui ont aussi lutté contre le racisme et les discriminations.

Pour réaliser cette chanson et ce clip, l'artiste a repris leurs idées. Dans son clip, le chanteur est dans une prison pour pouvoir se mettre à la place des prisonniers, car l'injustice est partout. Des innocents finissent en prison. La discrimination n'est pas seulement dehors. Elle peut être aussi à l'intérieur des prisons. Ainsi, Michael Jackson se fait le porte-parole des prisonniers pour expliquer que le mal n'est pas forcément derrière nos murs, que la violence est partout dans le monde. Il utilise la prison comme métaphore pour exprimer la violence qu'il y a en chacun de nous. Son texte est explicite. Il n'hésite pas à faire part au monde de sa haine, de son dégoût pour toutes ces choses affreuses. C'est une chanson engagée, car il défend ses opinions et veut faire réagir les gens, pour qu'ils comprennent la gravité des choses, et qu'ils réagissent. Dans ce texte, le champ lexical de la violence et du combat est présent : "Bang bang, balle dans la tête", "frappez-moi", "haïssez-moi", "cogne-moi", "des skinhead". Ce clip a été réalisé par Spike Lee et il a été censuré car il invoquait comme une sorte de tonalité polémique.

Commenter cet article