Commentaire sur "They don't care about us" par Clément

Publié le par Professeur L

Ce texte est une chanson engagée, car elle dénonce la violence des hommes, comme nous le montrent les images où les policiers frappent des hommes noirs, où des gens se font la guerre et se font battre. On le voit aussi avec le champ lexical de la violence : "balle dans la tête", "frappez-moi", "haïssez-moi", "me briser", "coups de pieds", "victime de la brutalité de la police", "victime de la haine", "victime de la honte", "devenu mauvais", "cogne-moi". Cette chanson dénonce la violence dans le monde et les discriminations.

Elle est explicite. Le chanteur dit clairement que la violence est mauvaise et destructrice, que les gens sont mauvais et qu'il faut arrêter la violence.

 

Ce clip réalisé par Spike Lee, ayant été censuré, repose sur une métaphore. Le chanteur se met volontairement dans une prison. Il se met à la place de prisonniers. Il est leur porte-parole, celui des prisonniers, et de tous ceux qui subissent des discriminations. Mais la prison nous montre avant tout que chacun d'entre nous, nous sommes emprisonnés dans une violence, et nous devons en sortir. C'est cela, le vrai message de Michael Jackson dans son clip.

 

Le chanteur, avec ce clip, crée chez l'auditeur de la colère. C'est une tonalité polémique. Il veut que ce clip fasse réagir les gens, les fasse changer. Il reprend les idées de Roosevelt et de Martin Luther King contre le racisme et la ségrégation (la séparation des Blancs et des Noirs). Il veut la liberté pour tous et que chacun accepte les différence de l'autre.

Ce n'est pas la seule chanson qui dénonce le racisme, la violence dans le monde, les discriminations, le manque d'égalité et d'humanisme. Il y a aussi "Black or White" et "Heal The World" qui dénonçait la pauvreté et les inégalités.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article