Commentaire sur "They don't care about us" par Lola

Publié le par Professeur L

Le texte étudié ici est une chanson de Michael Jackson. C'est une chanson engagée dans laquelle le chanteur veut dénoncer la violence et l'injustice envers les minorités (les Noirs, les enfants...) Cette chanson et ce clip avaient pour but de provoquer une polémique, une révolte. Le clip, créé par Spike Lee, célèbre réalisateur, a été censuré. Un autre clip moins choquant par ses images a été tourné dans les rues du Brésil.

L'artiste reprend les idées de Roosevelt et de Martin Luther King contre le racisme et la ségrégation. La ségrégation est une séparation des Noirs et des Blancs. Ils n'avaient pas le droit d'aller dans les mêmes cafés, les mêmes bus...

Michael Jackson se met à la place des prisonniers et de tous ceux qui subissent des discriminations. Le chanteur est le porte-parole des détenus. Il est contre la violence dans le monde et l'abus de pouvoir. La chanson est basée sur une métaphore : la prison dénonce en fait la violence en chacun de nous.

Ainsi Michael Jackson nous fait part de son mécontentement en utilisant des termes appartenant au champ lexical de la violence et du combat : "frappez-moi", "haïssez-moi", "me tuer", "me briser", "cassez-moi", "attaquez-moi", "frappe-moi", "cogne-moi". Ces termes rendent alors la chanson explicite.

Quand le spectateur regarde le clip, il se rend compte de la violence gratuite et abusive sur les minorités. Le lecteur se retrouve face à des termes violents : "des skinhead, des têtes de mort". L'auditeur peut entendre les cris du chanteur qui témoignent de sa colère.

Tout comme dans une autre de ses chansons, "Black or White", Michael Jackson lance un appel à l'humilité et à plus d'humanité.

Commenter cet article