Commentaire sur "They don't care about us" par Quentin

Publié le par Professeur L

"They don't care about us" est une chanson du regretté Michael Jackson, où ce dernier reprnd les idées de Roosevelt et de Martin Luther King contre le racisme et la ségrégation. La ségrégation consiste à séparer les Blancs des Noirs après la guerre de Sécession. L'interprète se met à la place des prisonniers, dans le milieu carcéral où le clip a été réalisé. Spike Lee est le réalisateur de ce clip vidéo. Le chanteur se fait porte-parole des prisonniers et de tous ceux qui subissent des discriminations. Il dénonce la violence dans le monde, qui s'amplifie de jour en jour.

Les paroles dénoncent et démontrent la violence qui envahit le monde. Et le texte est explicite, d'une part par ses dits, d'autre part par les images brutales et terrifiantes reprises dans le clip. C'est une chanson engagée et elle fait passer un message très fort : il faut se libérer de cette rage, de cette fureur que contient le monde, et ce n'est que comme ça que nous parviendrons à la paix et à la réconciliation. Par ailleurs, la prison n'est qu'une métaphore et semble ressembler à notre vie, notre prison que nous nous fabriquons au cours de notre existence, où nous nous enfermons au gré de la brutalité. Le chanteur accentue encore ce sentiment par le champ lexical de la violence, richement composé : "skinhead", "tête de mort", "bang bang", "balle dans la tête", "frappez-moi", "haïssez-moi", "me briser", "me tuer", "cassez-moi", "attaquez-moi", "donnez-moi des coups de pied", "cogne-moi". Tous ces termes signifient une seule chose : le dégoût, la colère. C'est un texte à tonalité polémique. Cela consiste à impliquer une colère dans un texte pour évoquer de la haine chez les lecteurs.

Le clip, étant trop direct et trop diffamatoire, a été censuré et donc retiré des réseaux télévisés. Michael Jackson a écrit "Black or White" et "You and for me", autres chansons humanitaires.

Commenter cet article