L'endroit infernal par Bastien et Antoine

Publié le par Professeur L

Où je suis je ne sais pas

Sans doute dans un laminoir fétide

Plein de fondrières cachées

Puis des flagorneries insensées

Nous perturbent de ce métier fatiguant

Dans les brûlures incautées de métal.

Emotionnés de cette tristesse, imprégnés dans cette vapeur

Qui empoignent nos poumons, pour mourir dans ce lieu infernal.

Ma dernière vision est mon oreille vrombissante face aux machines de l'enfer

Qui gouttent sur ma tête et la mort qui s'approche.

Commenter cet article