La clémentine par Antoine et Titouan

Publié le par Professeur L

 

  P1020476.JPG

 

 

La clémentine est orange et ronde et sa peau est comme des petits cratères. Sa peau est si épaisse qu'à l'intérieur il doit y avoir une petite quantité de nourriture.En ouvrant ce fruit on ressent une joie immense. Cette savoureuse odeur me fait ressentir un champ plein de fleurs. Et ces quartiers me font penser à un croissant de lune très juteuse et très savoureuse . Et ce jus tellement acide me procure une sensation agréable.Et ce quartier très lisse et très fragile, j' adore !  Cet intérieur très fibreux et fruité enfermé dans cette peau si fine et légère ! Cette clémentine ressemble à une fille  si belle que ça me donne l'envie de la croquer .Quand je la croque je me sens sur les anneaux de Saturne .Et quand je croque le dernier bout je me sens avoir des ailes .

 

 

 

Commenter cet article

BERTRAND LAURE 12/12/2010 13:25



BONJOUR MONSIEUR


 


JE VOULAIS SAVOIR SI POUR L'ABÉCÉDAIRE DU LIVRET DE LECTURE IL FALLAIT OU NON METTRE TOUTES LES LETTRES DE L'ALPHABET


 


MERCI


 


A DEMAIN


 


LAURE BERTRAND 5eme B  



Professeur L 12/12/2010 22:32



Bonjour Laure,


Comme je l'ai répété plusieurs fois en cours, il ne faut pas mettre toutes les lettres de l'alphabet. Relis les consignes.


Bon courage,


Bien amicalement,


Monsieur LANUSSE



florent gerthoffert 11/12/2010 13:33



mettez les s il vous plais



Professeur L 12/12/2010 22:26



Oui !



Marie 3B 10/12/2010 20:36



Bonjour monsieur , c'est Marie, je n'ai pas pu vous rendre le brevet blanc , comment pourrais -je vous le donner et quand ? Car vu que maintenant on est en stage



Professeur L 12/12/2010 22:26



Bonsoir Marie,


Tu peux laisser le travail à la loge.


Bon courage pour ton stage,


Bien amicalement,


Monsieur LANUSSE



BERTRAND laure 10/12/2010 17:19



rebonjour monsieur,


je voulais vous demander si pour le livret de lecture et surtout pour l'abécédaire il fallait marqué toutes les lettres de l'alphabet


merci


bon week-end


à lundi


laure bertrand 5ème B



Professeur L 12/12/2010 22:26



Bonjour Laure,


Comme je l'ai déjà expliqué plusieurs fois, non, il est inutile de mettre toutes les lettres de l'alphabet !


Bon courage,


Bien amicalement,


Monsieur LANUSSE



Lise L. 09/12/2010 21:03



La question 10 c'est : Quel rôle social la discussion ou le dialogue aurait-il pu avoir dans la situation qui est présentée ? Et l'autre question c'est : Quelle est la critique implicite qui
s'exprime a travers cette histoire ?



Professeur L 10/12/2010 09:51



Cela veut dire : quelles auraient pu être les conséquences d'une véritable discussion entre les ouvriers et les vigiles ?


Quant à l'autre question, je ne peux rien te dire, car tu connais le sens de critique implicite depuis que nous avons étudié la poésie engagée.


Bon courage,


Bien amicalement,


Monsieur LANUSSE



Lise L. 09/12/2010 19:41



Excusez moi Monsieur mais je comprends pas la question 10 et la 2eme partie de la question, vous pouvez m'expliquer s'il vous plait ? 



Professeur L 09/12/2010 20:51



Je n'ai pas la question sous les yeux. De quoi s'agit-il exactement ?



Lise L. 09/12/2010 18:57



Bonsoir Monsieur j'ai un petit problème. Vous savez quand on dit : Le registre de langue est... , ce qui créé un effet de .. Créé ça s'écrit bien comme ça ? Bonne soirée.



Professeur L 09/12/2010 20:47



Bonsoir Lise,


L'accent sur le premier e suffit : ce qui crée.


Bon courage,


Bien amicalement,


Monsieur LANUSSE



Lise L. 08/12/2010 18:55



Rebonsoir, merci de votre aide, j'ai beaucoup avancé. Pour la rédaction, il faut raconter la scène dans l'entrepôt ou l'enquête aussi ?


Merci beaucoup.



Professeur L 08/12/2010 22:46



Il faut surtout raconter la suite, l'enquête.


Bon courage,


Bien amicalement,


Monsieur LANUSSE



Lise L. 08/12/2010 18:23



Bonsoir Monsieur, j'ai un problème. Je comprends rien au brevet blanc que vous avez donner pour Vendredi 10 décembre. Rien que la première question "Qui est le narrateur?" je vois pas ce qu'on
peut dire à part que c'est un homme qui est dans une usine, et vu que vous avez dit qu'il faut développer.. Vous pouvez m'aider s'il vous plait ? :D



Professeur L 08/12/2010 18:31



Bonsoir Lise,


Pas de panique, tu vas y arriver, c'est beaucoup plus simple que tu ne le penses.


Pour la question du narrateur, ce que tu proposes est la bonne réponse et c'est suffisant.


En fait, ce qu'il faut savoir, c'est que le texte met en scène des ouvriers qui se révoltent parce que leur usine va être délocalisée (elle va fermer en France, donc les ouvriers vont se
retrouver au chômage, et elle va rouvrir dans un autre pays où la main d'oeuvre est moins chère).Du coup il y a une scène de violence entre les ouvriers révoltés et les vigiles qui sont au
service du patron. Mais au coeur de ce conflit social, un homme, le narrateur, essaie de s'interposer, voudrait dialoguer plutôt que de succomber à la violence, d'autant plus que certains
individus masqués profitent de la situation pour commettre un meurtre.


En tous les cas rassure-toi, j'ai confiance en toi. S'il y a d'autres questions que tu ne comprends pas, il est un peu tard pour s'inquiéter, mais je peux toujours t'aider, un petit peu, ce soir.


Si tu ne comprends pas les questions, il faut les traduire, les reformuler, pour bien comprendre ce qu'on te demande. Ce que l'on demande est toujours très facile, mais c'est la formulation des
questions qui parfois est un peu délicate.


Bon courage,


Bien amicalement,


Monsieur LANUSSE



Sellier 08/12/2010 17:25



Bonjour,


Est ce que sur ma rédaction je peut faire tout un dialogue et après mettre que son principale l'appelle et qu'il dit mais vous revez? voilà merci d'avance

PS: est ce que demain on ramène nos affaire si on va pas au théâtre.



Professeur L 08/12/2010 18:33



Bonsoir Adrien,


Ne te complique pas la vie. Ton idée est intéressante mais elle ne correspond pas au sujet demandé. Contente-toi d'appliquer la consigne, en imaginant la suite du récit, comme c'est proposé.


Je te rappelle que pour réussir il faut utiliser des figures de style, des adjectifs qualificatifs, les champs lexicaux de la peur et de la haine.


Tu peux faire un dialogue.


Bon courage,


Bien amicalement,


Monsieur LANUSSE