Le triste laminoir par Lilian

Publié le par Professeur L

Les assourdissants bruits de feraille et de métal

Qui retentissent tous les jours,

La tristesse, la sueur et la chaleur

Nous désespèrent.

 

Les brûlures et les pleurs s'enchaînent

Toutes les heures.

Nous avons mal quand nous portons du métal.

Faire un métier de chien pour être payés une misère.

Dans la pollution, dans l'obscurité,

Les mains noires dans ce sale laminoir.

 

Souper par terre dans la misère,

Le pantalon sale,

La fumée toxique nous gratte la gorge

La chaleur nous fait tellement suer que nos vêtements en sont trempés.

 

Ces énormes machines sont aussi dangereuses que les flammes d'un dragon enragé.

Commenter cet article