Où vont tous ces enfants armés par Priscillia et Robin

Publié le par Professeur L

Où vont tous ces enfants armés ?

Ces petits anges qui ne connaissent pas l'horreur de la guerre ?

Ces petits garçons qui se rient de perdre leurs amis ?

Ils vont se battre pour une cause qu'ils croient être noble

Mais elle est ignoble

On ne leur laisse pas le choix

Ces enfants qui sont drogués, exploités, torturés, violés

Ces enfants si terrifiés

Ils ne sont plus que des esclaves de chefs sanguinaires

Qui ne pensent qu'à faire d'eux des militaires

Ils tuent avec plaisir

On dirait qu'ils ne savent pas qu'ils vont peut-être mourir

La guerre est une bagne, un enfer

Ces petits êtres si précieux

Entraînés pour tuer

La guerre est comme l'enfer

Quand on y est on ne peut plus en sortir

La guerre est la mort en personne

Elle nous dévore comme un ogre en colère

Toute la vie ils se battent et toute la vie ils tuent

La guerre doit ramener la paix mais elle apporte la peur

Ces petits enfants devraient être morts de peur

Mais ils sont manipulés par les tueurs

La guerre est cruelle

La guerre n'est pas faite pour ces enfants devenus militaires !

Commenter cet article

yanis 21/11/2010 21:00



 Mr c'est ma redaction pouvez vous me la corriger svp jme suis pris un peu tard mais jespere que vous pourrez me repondre


Redaction


Un matin je me réveillai mais je sentis que je sortais d'un long rêve. Je ne savais pas où je me trouvais
mais j'avais l'intime conviction que je connaissais cette personne qui me regardai chaleureusement. La date a laquelle nous étions m'étais inconnu car j'avais dormi longtemps. Cette homme qui me
regardait débuta par bonjour maman,je fut surpris car je ne me souvenais pas de ce qui c'était passé avant m'être endormi puis je lui répondit que je ne me souvenais pas de ma vie antérieur,
alors il me raconta que je m'appelait Cristina,que j'avais deux enfants une fille,un fils et qu'ils s'appelaient Ariane et Alexender. C'était donc lui qui était devant moi. Il m'expliqua aussi
que j'étais une partisane convaincue du socialisme
de la RDA. Lors de notre discussion de moi et mon fils le docteur arriva et demanda a Alexender de partir, alors celui-ci lui demanda s'il ne pouvait pas me ramener a la maison,le docteur accepta
en donnant les médicaments mon fils puis les médecins me déposèrent chez moi. Mon fils prenait bien soin de moi car lorsque nous sommes arrivée dans ma chambre, il ma soigneusement installé dans
mon lit. Je me sentais faible il me fallait du repos donc j'ai dormi jusqu'au lendemain. Lorsque je me réveilla Alexender se tenais a mon chevet sa ma fait très plaisir surtout qu'il m'avais fait
mon petit déjeuner après avoir déjeuner mon fils ma dit que Ariane ma filles était venu me rendre visite avec sa fille cela m'a fait plaisir de voir ma petite fille. Lorsque je l'ai vu j'ai cru
la voir lorsque Ariane était petite elle lui ressemblait tellement...Je lui demanda s'il de pouvait pas me mettre la télévision dans ma chambre car lorsqu'il part à son boulot je me retrouve seul
et comme il ne veut pas me laisser sortir... Il me répondit qu'il allait essayer de son mieux pour que j'aie la télévision. Un beau matin je vue Alexender ramener une télévision j'étais tellement
heureuse puis il l'as brancha puis nous avons regarder le journal de la RDA ensemble. Depuis que je suis sortit de l'hôpital j'arrête pas d'avoir des flashback le dernier que j'ai eu c'est
lorsque mon fils s'est fait arrêté lors de la manifestation. Un jour Alexender et Arianne sont venu me voir pour me demander de l'argent mais comme j'avais oubliée ce qui c'était passé avant mon
coma je ne savait plus ou j'avais mis l'argent...Mais ils ont réussi a s'en sortir quand même heureusement ! Lorsque je regardais le journal de la RDA, il y avait incohérence car les affiches se
décroché cela ne me genêt pas mais sa me paraissait bizarre. Alexender fête l'anniversaire de la RDA en ma compagnie j'ai bien aimé les efforts que Alexender a fait ! Lors de la cérémonie
d'anniversaire j'aperçusse par la fenêtre un panneau Coca-Cola,lorsque je le vit je demanda à Alexender pourquoi y'avait un panneau Coca-Cola mais Alexender resta
muet. Je me suis souvenu de la cachette de l'argent alors je leur est dit,alors Alexender est allé chercher les billet mais la banque n'a pas voulut lui échanger... .Lorsque celle-ci fut partie
j'ai demandée à Alexender si on ne pouvait pas aller faire un tour mais je sais pas pourquoi sa l'a embarrassé,il me répondit que je n'était pas encore apte a sortir au vus de ce que le médecin
lui a dit a mon sujet. Mais lorsqu'il partit je n'ai put m'empêcher d'aller jeter un coup d'œil dehors donc j'ai était prendre l'ascenseur puis lorsque je suis arrivé au rez de chaussé j'eus un
haut le cœur car j'ai eu l'impression que le monde que j'ai laissé avant de m'être évanouie n'est pas le monde dans lequel je suis maintenant car j'ai vu des voiture et des objet de l'ouest qui
ne devrait pas être ici, lorsque Alexender s'aperçût que je n'était pas dans ma chambre il se précipita au rez de chaussé me chercher puis me ramena dans mon lit. Lorsque je lui demanda pourquoi
des objet de l'ouest sont à l'est il me répondis que l'est a essayé de copier l'ouest. De ma fenêtre j'aperçusse au déferlement des allemand de l'ouest. Ariane est venu me voir ce jour-ci pour
m'annoncer qu'elle attendait un second enfant, je fut agréablement surpris par cette nouvelle ensuite j'ai demandait a Alexender s'il ne pouvait pas m'emmener a la Datcha. J'ai donc passé la
journée à la Datcha puis je me souvint du secret que j'ai cacher a Alexender, j'ai donc décider de lui avouer pour son père. Pour la première fois de sa vie mon fils me tourna le dos face au
secret que je venait de lui révéler. Je fut une nouvelle fois hospitalisé mon état était grave...Robert mon marie me rendit visite ce fut un choc pour moi de le revoir,mais d'un coté cela m'a
fait du bien de le revoir...ce fut l'anniversaire de la RDA alors je l'ai regardée avec mes enfants et Lara la petite amie d'Alexender.



Professeur L 10/11/2010 22:48



Chère Vanessa,


Pour l'exposé sur le fantastique, tu peux t'aider du blog. Il faut cliquer sur la page niveau quatrième le fantastique. Tu trouveras des informations qui à mon avis vont peut-être t'aider.


Pour réaliser l'exposé sur le fantastique, il faut poser les bonnes questions :


- quelles sont les caractéristiques du récit fantastique (par rapport au récit policier, à l'héroic fantasy ou à la science-fiction) ?


- Où et quand (à quel moment de la journée) se passent le plus souvent les récits fantastiques ?


- Quels sont les héros traditionnels du récit fantastique ?


- Quelles créatures surnaturelles retrouve-t-on généralement dans le fantastique ?


- Quels sont les auteurs les plus connus de récits fantastiques (Edgar Allan Poe, Maupassant, Mérimée, Dino Buzzati...) ?


- Comment se terminent généralement les récits fantastiques ?(sur une hésitation permanente entre l'explication scientifique et l'événement irrationnel)


- Dans quels autres médias le fantastique s'est-il développé ? (le cinéma, le clip vidéo - Thriller et Ghosts de Michael Jackson -, la BD)


Tu peux répondre à ces questions en effectuant des recherches sur le blog, mais aussi sur Wikipedia, et également dans ton manuel de français.


Pour le dossier que tu dois rendre sur le livre à lire (de quel livre s'agit-il ?), il faut que tu prennes des notes au fur et à mesure de ta lecture. Ces notes doivent récapituler tout ce que tu
apprends au cours de ta lecture sur l'histoire et les personnages.


Bon courage,


Bien amicalement,


Monsieur LANUSSE



Brandao Vanessa 10/11/2010 21:40



Pour la semaine prochaine ! je paniques, je ne sais pas par ou commencer ! 



Brandao Vanessa 01/11/2010 13:17



Monsieur LANUSSE , 


Sa me fait très plaisir de savoir que vous utilisez mon stylo ! J'étais sans doute , il y a longtemps, une élève de qualité mais je ne le suis plus, du moins j'ai l'impression. Je doit faire un
exposé sur le fantastique ,je doit lire monnn livre et après résumé et expliqué les personnages et tout ça mais je ne sais pas par où commencer, ni expliqué correctement. La panique total !


Merci , Vanessa



Professeur L 07/11/2010 23:07



Pour quand dois-tu rendre ce travail ?



Brandao Vanessa 31/10/2010 11:45



Monsieur L , 


Je ne sais pas si vous vous rappelez de moi. J'étais une élève de 6 ème au collège des bourgognes ! Tout d'abord, j'espère que vous reviendrez un jour , et ensuite il se trouve que j'ai toujours
autant de problème en français. Je n'arrive pas au récit fantastique ! Je doit faire un exposé mais par où commencer ? je dois parler de quoi en premier ... ! Si vous pouviez m'aider ce serait
gentil ! Au voir . 



Professeur L 01/11/2010 11:24



Bonjour Vanessa,


Bien sûr que je me rappelle de toi ! J'utilise d'ailleurs toujours le stylo et le bic que tu m'avais offerts !


Quand tu me dis que tu as toujours beaucoup de problèmes en français, je m'interroge, car il faudrait nuancer. Ce sont avant tout des problèmes que tu te crées, car tu n'as peut-être pas
suffisamment confiance en toi. Moi je me rappelle d'une élève pleine de qualités.


Je veux bien t'aider, mais il faut que tu me précises le sujet que tu dois traiter. Tu dois faire un récit fantastique ou bien un exposé ? Et un exposé sur quoi précisément ?


Bon courage,


Bien amicalement,


Monsieur LANUSSE



Lise L. 24/10/2010 14:33



Bonjour Monsieur,


Mon père est un grand fan de l'écrivain Jean Giono et il aimerait que je lise des ses livres.


Est ce que vous pensez que c'est possible à mon age ?


Si oui, quels livres me conseillez-vous?


 


Merci. Bonnes vacances :)



Professeur L 24/10/2010 20:52



Bonsoir Lise,


Il est tout à fait possible de lire les romans de Jean Giono à ton âge. Et même si c'était un peu difficile, ce ne serait pas une raison de ne pas les lire, car il faut toujours lire ce qui est
supérieur à son niveau pour progresser.


Il existe un roman de Giono parfaitement adapté au niveau troisième, car il correspond à une partie du programme de français. Il s'agit du roman qui s'intitule Le Grand
Troupeau. Dans ce roman, Giono dénonce de façon très originale et très profonde les horreurs de la Première Guerre mondiale. Je crois même que dans ce roman Giono fait preuve d'une
très grande lucidité et dévoile à travers son récit la vérité de la guerre, de son origine, de son mécanisme et de ses conséquences. Et il le fait sans pour autant développer des descriptions
crues et explicites. Tout est fait de parallèles et d'implicite.


Bonnes vacances et bonne lecture,


Bien amicalement,


Monsieur LANUSSE