Par cet horrible conflit par Kévin D.

Publié le par Professeur L

Par cet horrible conflit que nous ont  offert des nations belliqueuses
Plus attirées par leur simple profit que la vie humaine
M'a emporté dans la plus odieuse des mélancolies affreuses
De ce qu'il ne reste de toi, n'est qu'un souvenir prisonnier de chaînes.

Quand de ces champs sanglants, de ton fusil tu as combattu
Blessé mortellement, toi un soldat à genoux, et abattu
Tu resteras, et à jamais mon ami, qui s'est défendu avec honneur
Contre la violence de notre Monde, et n'oublie jamais que ta mémoire est dans mon coeur.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article