Une femme originaire de Fourmies par Tristan

Publié le par Professeur L

Cette semaine, une femme originaire de Fourmies aurait tué son enfant de trois ans. Cette ouvrière, après quelques temps, avoue son crime à la police qui l'enferme en prison avant de passer devant le tribunal. Je peux déjà dire que j'y serai, afin de défendre l'accusée qui a été contrainte d'avouer un crime qu'elle n'a pas commis.

Cette femme a eu une vie sinistre. Tout d'abord son époux est mort lors d'une manifestation pour la cause ouvrière, et c'est pour cela que la police veut la condamner. Ensuite, elle élève seule son enfant, elle le croit commencer sa vie, mais son travail l'épuise et lui rapporte à peine de quoi se nourrir, est-ce normal ?

Et de plus si elle avait fait avorter son enfant pour qu'il ne souffre pas dans ce monde elle aurait été arrêtée ! Un jour, ses voisins rentrent dans sa demeure et trouvent l'enfant mort. Affolés, ils appellent la police qui ne peut avouer que la société a des défauts. C'est pourquoi ils se chargent de trouver un coupable : la mère, qui est veuve, dépressive, et surtout une pauvre ouvrière qui vit dans la misère !

Croyez si vous le désirez à l'hypothèse de la pauvre ouvrière veuve qui devient folle, mais personne ne me convaincra, je pense personnellement qu'aucune mère ne peut accomplir un acte pareil. Et l'avouer ensuite avec plein de calme, c'est impossible !

Je fais maintenant appel à toutes les mères et tous ceux qui ont aimé mon article, venez soutenir Barbara, et ensemble nous la sauverons !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article