Critères d'évaluation

Publié le

L'épreuve d'histoire des arts est obligatoire. Il s'agit d'une épreuve à l'oral. Cette épreuve a autant d'importance que le français ou les mathématiques pour la validation du DNB. 

 

Lors de cette épreuve, le jury composé de deux professeurs  évalue l'élève sur ses connaissances, ses capacités et son attitude. Ainsi, pour réussir, il faut :

 

I. Dans le domaine des connaissances : présenter l'oeuvre en fonction de repères artistiques, historiques, géographiques ou culturel en lien avec l'oeuvre. 

Par exemple, si vous présentez La Joconde de Léonard de Vinci, il faut savoir expliquer que cette oeuvre a été créée en Italie au XVIe siècle, pendant la période que l'on appelle la Renaissance. Il faut alors définir ce qu'est la Renaissance. Il faut aussi présenter l'artiste, sa vie et son oeuvre.

 

 

 

II. Dans le domaine des capacités :

 

a. Utiliser le vocabulaire adéquat (forme, technique, significations, usages) pour identifier les éléments constitutifs de l'oeuvre d'art.

Par exemple, pour la Joconde de Vinci, il faut expliquer qu'il s'agit d'un portrait, étudier le paysage en arrière-plan, évoquer la technique du sfumato et présenter les différentes interprétations possibles du tableau.


b. Donner du sens à l'oeuvre et à sa portée éventuelle : pourquoi l'oeuvre que je présente est-elle intéressante ou importante dans l'histoire de l'art ? Quelle est son influence dans l'art ?

 

 

c. Effectuer des rapprochements simples avec des oeuvres à partir de critères précis (époque, technique, genre, sens, esthétique) : "Cela me fait penser à ..."

 

d. Appuyer son jugement personnel sur une argumentation : pourquoi ai-je choisi de présenter cette oeuvre ? Pourquoi je trouve que cette oeuvre est intéressante ? D'où me vient cet intérêt pour l'oeuvre choisie ?

 


 

 

 

 

III. Dans le domaine de l'attitude : montrer une curiosité ou une créativité artistique.

 

 

Enfin, il s'agit d'un exposé oral et d'une discussion avec des professeurs. Il faut donc aussi :

- s'exprimer clairement : parler fort, articuler.

- savoir répondre aux questions posées.

- se donner à fond dans la présentation.

 


Commenter cet article