Sleepy Hollow

Publié le

Séance 1 : lundi 28 novembre 2011

Support : Sleepy Hollow de Tim Burton

Objectif : reconnaître les caractéristiques du fantastique au cinéma

 

Dans l'affiche du film, on est directement dans le registre fantastique car : le titre est écrit en lettres de sang ; on voit les tombes et la brume comme dans Thriller de Michael Jackson. On voit un cavalier sans tête qui brandit une hache. Les visages des héros ont une expression d'angoisse. Le visage de la jeune fille est enfantin. Il faudra comprendre pourquoi. Les noms affichés sont des noms d'acteurs et de réalisateurs spécialistes du fantastique :

- Tim Burton est le réalisateur (Charlie et la chocolaterie, Edward aux mains d'argent, Batman, L'Etrange Noël de Monsieur Jack, Les Noces funèbres),

- les acteurs :

- Johnny Depp (La Neuvième porte), 

- Christina Ricci (La Famille Adams),

 - Christopher Lee (Dracula),

- Christopher Walken (Dead Zone de David Cronenberg d'après un roman de Stephen King).

 

Au début du film, les couleurs sont sombres (noir, gris et du rouge). On voit un personnage qui écrit son testament cacheté avec de la cire qui est filmée comme si c'était des gouttes de sang. Dès le début, on sait que le sang et la mort vont être omniprésents. Un premier meurtre est commis de façon atroce et mystérieuse. Il est décapité au milieu d'un champ, devant un épouvantail qui a une tête de citrouille comme pour Halloween, qui est la fête des morts. Quand il entre dans le village inhospitalier de Sleepy Hollow, le héros, Ichabod Crane, se situe entre la vie (l'été, les moutons) et la mort (le cimetière à l'entrée du village, l'hiver).

 

 

Séance 2 : vendredi 02 décembre 2011

Support : Sleepy Hollow de Tim Burton

Objectif : caractériser le protagoniste (le héros) : Ichabod Crane

 

Synthèse collective des 4eD :

 

Le père d'Ichabod Crane était un prêtre tyrannique qui a tué et torturé la mère du détective, parce que la mère était une sorcière : « c'était une enfant innocente de la nature » selon son fils. Le père était un extrémiste, un fanatique, un intégriste. Il ne tolérait pas d'autres croyances que la sienne. C'est à cause de ce meurtre que notre héros a perdu la foi. Il se réfugie dans la science, la logique, la raison. Ichabod Crane est donc à sa manière un philosophe des Lumières qui combat la superstition, la torture et l'injustice.

Ichabod Crane est aussi un Sherlock Holmes (le héros d'Arthur Conan Doyle) de son temps. Au début, il est dubitatif, perplexe, sceptique. Il croit uniquement ce qui a été scientifiquement prouvé. Quand il se rend compte que le meurtrier est bel et bien un mort-vivant sans tête, il accepte la réalité du surnaturel, mais il persiste dans sa logique et continue d'affirmer que derrière, une intelligence humaine est à l'œuvre.

Enfin, Ichabod est un personnage courageux, car il a peur, mais il affronte le danger, et il se sert de son intelligence pour combattre le mal.

 

Synthèse collective des 4eA :

 

Le père d'Ichabod Crane a tué la mère du jeune homme. Le père était pasteur et il s'est rendu compte que son épouse était une sorcière. Le père était donc un fanatique, un intégriste religieux qui ne tolérait pas les autres cultes. Ichabod Crane se remémore son enfance et le meurtre de sa mère par son propre père à Sleepy Hollow, car la jeune fille qu'il rencontre lui rappelle sa mère (par ses gestes et sa magie) et le cavalier sans tête tue, notamment des femmes apparemment innocentes. Ces souvenirs, que le spectateur découvre grâce aux flash-back, permettent d'expliquer les traces d'instruments de torture sur les mains d'Ichabod, mais également le caractère de ce héros. C'est cette enfance traumatisante qui lui a fait perdre la foi, aussi bien en Dieu qu'en la magie. Il ne veut surtout pas devenir comme son père et tuer au nom de la religion. Du coup il ne croit qu'en la raison, la science et l'observation des faits. Ichabod Crane est un philosophe des Lumières comme Diderot. C'est pourquoi il est au début méprisant à l'égard de la superstition. On peut même reprocher à Ichabod d'être un fanatique de la science. Quand il va prendre conscience que le cavalier sans tête est un mort-vivant à l'origine des crimes, il va tout de même continuer à mener l'enquête scientifique pour trouver l'humain qui manipule le monstre.

Crane est courageux car il affronte le cavalier sans tête pour aider un villageois qu'il n'apprécie pas. De plus, il a peur de ces phénomènes surnaturels mais il décide de les combattre.

Enfin, l'amour de la vérité le pousse à aller jusqu'au bout de son enquête.

 

 

 

Séance 3 : vendredi 02 décembre 2011

Support : Sleepy Hollow de Tim Burton d'après un roman de Washington Irving qui s'intitule La Légende du cavalier sans tête.

Objectif : comprendre le mélange de conte et de fantastique dans Sleepy Hollow de Tim Burton

 

 Les éléments du fantastique :

  - le cavalier sans tête : mort-vivant et vampire (à la fin)

- la manière de filmer les citrouilles rappelle les têtes décapitées

- scènes d'horreur

- le traitement de l'arbre des morts est fantastique car ce dernier ressemble à une personne torturée qui saigne. - -lumière sombre, images froides (noir, gris) et chaudes (rouge)

- l'humour noir

 

Les éléments du conte :

- la marâtre démoniaque : lady Van Tassel

- certaines images : Katrina Van Tassel qui dort comme la belle au bois dormant – Sleepy Hollow veut dire « vallée endormie ».

- les citrouilles

- les sorcières, la magie noire et blanche.

- scènes d'horreur

- l'arbre des morts : le passage entre deux mondes (celui des vivants et des morts)

 

 

Séance 4 : vendredi 02 décembre 2011

Support : Sleepy Hollow de Tim Burton

Objectif : interpréter le sens profond du film

 

Ichabod Crane apprend que tout ne peut pas s'expliquer par la science. La science s'arrête là où le fantastique commence. La science ne peut pas prouver le sens de la vie. L'existence demeure énigmatique. On ne peut pas tout expliquer. La raison est nécessaire mais elle a des limites. Ce film nous apprend aussi que la clé du bonheur ne réside ni dans la logique ou la science, ni dans la religion. Ichabod obtient de son odyssée à Sleepy Hollow une nouvelle famille : une femme, Katrina Van Tassel, et un fils, le jeune Masbath.

Commenter cet article